Sign in / Join
ABMO_Coulisses_1

AfrAsia Bank Mauritius Open - Dans les coulisses du plus grand tournoi de golf de l’océan Indien

L’édition 2017 de l’AfrAsia Bank Mauritius Open a eu lieu du 30 novembre au 3 décembre. Plus grand tournoi de golf de la région, cette compétition demande des mois de préparation… Heritage Resorts nous a ouvert les coulisses de cet événement d’exception.

Premier tournoi de golf sanctionné par trois championnats de golf au niveau mondial, l’AfrAsia Bank Mauritius Open a encore une fois tenu ses promesses cette année. La preuve, ce rendez-vous d’exception a été retransmis dans pas moins de 487 millions de foyers à travers le monde !

Il faut avouer qu’organiser un tel événement golfique n’était pas gagné d’avance en 2015, lorsque l’Heritage Golf Club a accueilli la première édition de cette compétition comptant pour l’European Tour, l’Asian Tour et le Sunshine Tour.

Toutefois, les Mauriciens ont su relever le défi. Cette année, la crème du golf mondial était de retour sur le magnifique parcours de Bel Ombre, après avoir testé celui d’Anahita l’an passé. Il semble que les joueurs ont été charmés par l’accueil mauricien, puisqu’ils n’ont jamais été aussi nombreux à répondre présents sur ce tournoi unique au monde (156 joueurs de classe mondiale).

ABMO_Coulisses_2

Et, une chose est sûre, le groupe hôtelier n’a pas hésité à s’investir pour la réussite du tournoi.

Tant au niveau de la sécurité que de celui des infrastructures, on sent que l’on est dans la ligue des grands, voire des très grands… Les immenses marquises VIP, les tours pour les cameramen, les nombreux officiels, les joueurs qui s’entraînent, le staff qui s’affaire pour les derniers préparatifs, Heritage Bel Ombre s’est transformé pour quelques jours en gigantesque village sportif digne des Jeux Olympiques !

« Cela nous a pris environ six mois pour nous préparer, confie Jacques Charles, Chief Operating Officer (COO) d’Heritage Resorts. Nous commençons toujours par une analyse post-mortem de l’événement précédent, mais aussi d’autres grands tournois de golf internationaux, pour identifier ce qui a fonctionné et ce qui était moins bien ». À ce stade, il faut être « extrêmement objectif » et savoir ne pas se reposer sur ses lauriers », soutient le COO.

Pour l’AfrAsia Open, plus de 1 000 employés d’Heritage Resorts ont été mobilisés sur l’événement, sans compter les équipes de télévision étrangères, les organisateurs du tournoi, les sponsors locaux et internationaux, les VIPs... Ce qui a représenté un total de 48 000 heures de travail ! Heritage Resorts, en tant qu’organisateur et hébergeur, s’est occupé des boissons et de la nourriture, de l’entretien du golf, mais aussi de toute la logistique au niveau du transport des joueurs, des spectateurs, des officiels et des médias.

Une tâche immense, dont le centre névralgique est incarné par Loïc de Robillard, Assistant Food and Beverage Manager du groupe. Il lui a en effet fallu coordonner chaque équipe impliquée dans l’organisation du tournoi : le F & B, la logistique, le parcours de golf… « En gros, tout le monde se tournait vers Loïc lorsqu’on avait besoin de l’assistance d’un autre département ou d’une information importante », explique Jacques Charles.

ABMO_Coulisses_3

Oosthuizen et Coetzee au Footgolf

S’il s’agissait de la première expérience de Loïc de Robillard sur un événement d’envergure internationale, le diplômé de Vatel a su se montrer à la hauteur. « Tout est dans la préparation. Il ne faut rien laisser au hasard. Comme nous nous y sommes pris très tôt, nous n’avons pas rencontré d’énormes difficultés. Mais il faut être extrêmement organisé et prêt à gérer la pression, surtout à l’approche du jour J », explique-t-il.

Durant la compétition, la plus grosse tâche est de fournir les quatre immenses tentes VIP, dont certaines peuvent accueillir jusqu’à 700 personnes, en boissons, collations et succulents petits plats préparés par les équipes en cuisine. Les cuisiniers du Golf Club, de l’hôtel Heritage Le Telfair et de Heritage Le Château ont tous été mobilisés pour nourrir et abreuver tout ce beau monde. En amont, par contre, le pari était de faire en sorte que le terrain de golf soit parfaitement entretenu pour la venue de certains des meilleurs joueurs de la planète.

C’est Jérémy Mamet, Superintendant du parcours de Bel Ombre, qui s’en est chargé avec son équipe. Il leur aura fallu plus d’un an pour faire du parcours un petit bijou golfique aux normes des exigences des officiels des trois tours, entre le réaménagement des espaces verts et des bunkers, l’arrosage et le découpage millimétré du gazon, l’installation des infrastructures… Et ce n’est pas fini. Avant et après chaque journée de compétition, il faut encore mettre la main à la pâte pour s’assurer que l’herbe des greens et des fairways soit à la bonne taille, arroser les parties abîmées, combler les trous éventuels…

En bref, le travail effectué par les équipes d’Heritage Resorts a été titanesque. « C’est une grande fierté pour nous à Heritage de participer à l’organisation d’un tel tournoi. C’est vrai qu’il y a énormément de boulot, mais les retombées sont immenses pour le pays, la destination, la région sud, l’hôtellerie locale, les sponsors, et bien sûr le groupe », conclut Jacques Charles.

ABMO_Coulisses_4

Laisser un commentaire

Articles de la même région

X
- Entrez votre position -
- or -