Kevin Razy

Kevin Razy : c’est une fierté d’être Mauricien en France

Humoriste français d’origine mauricienne

L’humoriste français d’origine mauricienne, Kevin Razy s’est produit pour la toute première fois à Maurice, le samedi 24 février, au Trianon Convention Center. Quelques jours avant le spectacle, il a accepté de rencontrer Côte Nord pour une interview exclusive au Sugar Beach où il raconte sa fierté d’avoir des racines d’ici.

C'est en 2010 que Kevin Razy fait son premier gros buzz : « Sexion d'Homo », avec quatre millions de vues sur internet. En 2012, il lance son spectacle « On va mousser », et fait ses grands débuts dans « On n’demande qu’à en rire » sur le plateau du Moulin Rouge. Il endevient pensionnaire et remporte une émission en « prime time », ce qui lui vaut de se produire au Casino de Paris en juin 2013. Il fait aussipartie de la nouvelle saison du « Jamel Comedy Club » sur Canal+ en juillet 2012. Kevin Razy vient de triompher au Marrakech du rire 2017 aux côtés de Jamel Debbouze et de Gad Elmaleh. Il est le seul humoriste à avoir sa propre émission de télévision: « Rendez-vous avec Kevin Razy » sur Canal +.

Pourtant, Kevin n’a pas la grosse tête et il est toujours avenant, aimable avec celui qui l’aborde, disposé à faire un selfie comme nous avons pu le constater avec différents employés du Sugar Beach. On sent que le lien avec Maurice est toujours là. « Effectivement, en France quand tu es une personne de couleur on te demande d’où tu viens et je réponds Maurice, même si je suis né en France. Mais j’ai toujours baigné dans la culture franco-mauricienne. Chez moi, on a toujours eu de la place pour accueillir et recevoir les gens. On aime le côté festif et la bonne ambiance ; on est les premiers à danser dès qu’il y a de la musique », fait-il remarquer.

« C’est une fierté d’être Mauricien en France. Comme il n’y en a pas beaucoup pour pouvoir représenter une île qui n’est pas très visible sur le plan artistique, je le fais avec bonheur. L’île Maurice a une très bonne image ; on a une très bonne réputation, de gentillesse et d’accueil, et j’essaie d’être à la hauteur de cette réputation ».

Kevin Razy a toujours voulu être humoriste dès l’âge de huit ans. « J’ai toujours fait rire les gens, et devenir humoriste était une évidence. Je n’ai jamais eu de plan B. J’ai débuté en écrivant pour les autres, puis en jouant en première partie et sur internet ». Parmi ceux qui l’ont inspiré on note entre autres, les Inconnus, Didier Bourdon, Jamel, Eric et Ramzy dans la série H, qui a été le déclic, Gad Elmaleh et Dieudonné.

L’humoriste déclare aimer traiter les sujets sociétaux, « où il y a un peu de politique, de conflits, des sujets de fond ». « J’aime quand les gens disent : on a rigolé mais on a appris quelque chose ». S’il reconnaît que le métier est difficile parce qu’il y a beaucoup d’humoristes, car le stand-up a pris un essor fou depuis le Jamel Comedy Club et que c’est difficile de remplir les salles, il affirme que « cela nous oblige à être les meilleurs, de travailler tout le temps et de se remettre en question perpétuellement ». Il n’y a pas de recette pour le succès, conclut-il.

Laisser un commentaire