Sign in / Join

L'ILE RODRIGUES - Un joyau pour les mascareignes, un trésor pour le kitesurf

LE SPOT

L’île Rodrigues, un caillou de 109kms carrés entourée d’un lagon de deux fois sa taille, de quoi faire rêver les kitesurfeurs de la planète ! Cette île des Mascareignes, perdue au milieu de l’océan Indien est la plus vieille des trois îles après la Réunion et l’île Maurice, c’est aussi la moins connue et pourtant...
Bien que son point culminant ne s’élève qu’à 400 mètres, l’île est plutôt de type montagneuse et ses routes sinueuses offrent toujours une vue imprenable sur le lagon gigantesque.

LE PROJET

Le premier à me contacter est Jean-Christ Speville, le président de l’association de Kitesurf de Rodrigues, qui organise pour la deuxième année le RIKF (Rodrigues International Kitesurf Festival). Son projet est simple, promouvoir son île par le biais du kitesurf,(pratiqué par de nombreux rodriguais). Pour cela, il a invité des professionnels de la discipline afin d’assurer le spectacle et permettre à la presse locale, mais aussi nationale d’immortaliser ce grand moment de ride.

Un projet de grande envergure, qui est plutôt tentant !
L’idée est lancée, l’équipe est montée. Je serai la journaliste/photographe, Simon (Ploofvidéo Production) le producteur du documentaire vidéo et les deux pro riders qui nous accompagneront seront Céline Rodenas (vice championne de France) et Rodolphe MacKeene (international freerideur) qui excellent tout deux en freestyle. Grâce à eux nous découvrirons Rodrigues et ses spots, de plus ils seront parrain/marraine du festival qui clôturera le mois de juin.

LE FESTIVAL

En ce milieu de semaine, on attend avec impatience l’ouverture du RIKF (Rodrigues International Kite Surf Festival) mais en attendant les officiels et le discours de nos pro rideurs, on décide de tenter une petite session de vagues !!!

L’expédition n’est pas une mince affaire. Cela fait plusieurs fois qu’on essaie de s’organiser ! Comme le dit Rodolphe : « cela faisait 1semaine qu’il y avait sur le Reef quasi à sec 5 à 6 mètres de vagues avec 17 secondes de période... imagines les monstres, les locaux ont appelé ça “ Raz de Marée” du coup pas facile d’être les premiers à découvrir le spot ! »
Mais aujourd’hui les conditions semblent propices avec plus de 3 mètres annoncés et le vent qui doit monter en même temps que la marée. On rejoint à nouveau Miko et après plus d’une demi heure de pick up sur les routes escarpées on quitte la Plaine Mapou. A bord de la petite barque, on traverse le lagon avec une marée bien basse qui nous empêche d’accélérer et on rejoint l’île Cocos au large de laquelle la passe sur le récif doit nous offrir une jolie vague. Nous sommes avec Andy mais aussi avec Nico Kux, le pionnier du kite à Maurice, qui connaît aussi très bien Rodrigues et qui est également un bon surfeur. Il faut savoir qu’à Rodrigues, le kite est très répandu mais la barrière est tellement loin de la plage (jusqu’à 4 kms parfois) que les spots de vagues sont difficilement accessibles et de ce fait les surfeurs quasi inexistants. Une aubaine pour nous qui venons de spots surpeuplés !!

Nous arrivons après quelques heures de bateau devant cette vague tant attendue. Pas un brin d’air, par contre le spot est glassy avec un joli 2 mètres. C’est une gauche courte et épaisse qui n’est pas très rapide mais creuse rapidement sur le reef !

Rodolphe se jette à l’eau sans sa voile mais avec son surf, Nico et Andy équipés de longboard le rejoignent et enchaînent quelques jolis take off sur le reef break.

Le vent ne monte pas alors à défaut de prendre des images, Simon et moi décidons d’en profiter aussi. Très vite la marée change et le courant devient plus important, alors après quelques vagues, on décide de rentrer.

Le festival démarre dans l’après midi, il y a beaucoup de monde et les officiels venus représenter Rodrigues sont nombreux aussi !Nos riders ont préparé un petit discours et Céline à même dit quelques mots en créole, ce qui lui a valu pas mal d’applaudissements !

Fin de journée, le ton est donné, on se retrouve tous sous un chapiteau pour boire et manger quelques spécialités, ces quatre jours s’annoncent festifs !
La première étape est un mini raid d’une dizaine de kilomètres environ au départ de la baie de Mourouk. Le départ est incroyable à regarder mais plutôt compliqué pour les riders avec tant de voiles au mètre carré ! Julien est dans son élément, il se retrouve rapidement en tête mais nos deux freestyleurs sont un peu en reste. Rodolphe ferme la course et Céline se retrouve les lignes coincées sur la plage...

Et oui, chacun sa spécialité ! Alors nos pros vont offrir au public une belle démonstration freestyle entre les courses !

L’après midi se poursuit avec un long raid de plus de 20kms. Le vent est au rendez vous, les riders sont mieux calés que le matin. Julien finit toujours en tête et nos amateurs sont au coude à coude pour remporter la première place officielle !

Durant les 4 jours de festival vont s’enchaîner raids courte et longue distance, barbecue sur la plage et dans la plaine. L’ambiance est très conviviale, tout le monde profite de cet événement qui promeut également les chanteurs et musiciens locaux durant les différentes soirées/concerts !

Chaque matin, c’est briefing avant les courses, Andy explique aux participants les différents parcours et on s’adapte aux conditions météo qui comme toujours sur les îles sont plutôt variables. Les rideurs prennent leur rôle de parrains très au sérieux. Julien en tête de course pour motiver les rideurs et Céline et Rodolphe à terre pour « coacher » les rodriguais et leur prêter un peu de matériel ! Et ça marche, certains vont vraiment se démarquer. En utilisant l’aile de Céline, Mike remportera une étape, de même pour Zohra, une des seules filles qui fera la différence en utilisant la planche de notre professionnelle. On se rend compte alors du potentiel de l’île et des locaux... C’est aussi ça le but du festival, faire découvrir le spot et aussi les sportifs.
Et Céline l’a bien remarqué aussi. « Ce festival, c’est un retour aux sources qui vient parer ce trop plein d’habitude de la compétition, avec une belle leçon de vie démontrée par les locaux. Je pense à Mike qui m’a fait vibrer en remportant une course avec l’aile que je lui avais prêté afin qu’il soit à chance égale... preuve que l’être humain peut amener ses rêves aussi loin que l’essence de sa motivation. » commente t’elle.

Pour le dernier jour du festival, les parrains/marraines ont une surprise pour les rodriguais. Ils organisent un petit contest freestyle, qu’ils vont se faire un plaisir de juger !

Le but est de récompenser le meilleur freestyler de l’île et nos locaux l’ont bien compris. Ils envoient un maximum de manœuvres juste devant nos yeux !!!
Michael dit « Lolotte » est le plus expérimenté du coin cependant Marcus a un joli style et le talonne bien. Mike un autre jeune prometteur, envoie aussi de belles manœuvres. Malheureusement il se blesse sur la réception d’un loop. Les rodriguais ne manquent pas d’inspiration et la bonne humeur est toujours au rendez vous, même si le freestyle n’est pas la discipline la plus courante ici, tout le monde tente sa chance et nous propose des tricks innovants, du jamais vu pour certains, dont le « loop casquette » de Jonathan et nommé par nos parrains.

En fin de journée, c’est le moment tant attendu, la remise des prix et c’est Joseph Ricarniel Jolicoeur qui remporte le classement overall, un jeune talent rodriguais qui navigue sur le même matos que Rodolphe ! Zohra Sophie l’emporte dans la catégorie femme et Marcus Dina pour la catégorie Freestyle. Le best tricks est raflé par Jonathan Agathe certainement grâce à son « loop casquette » suivi de près par Kevin Clair qui a su offrir bon nombre de manœuvres à la minute dont le one foot !

La soirée se poursuit et se termine à l’hôtel Mourouk Ebony. Le cocktail organisé pour la clôture de l’événement sera également notre dernière soirée. Déjà nous sommes envahit par la nostalgie, d’ici quelques heures nous repartiront laissant derrière nous la population rodriguaise et son lagon fabuleux...
Une nostalgie très vite remplacée par les images magnifiques ancrées dans nos mémoires et nos boîtiers pour un bon moment!

Texte et Photos : Ludivine Le Studio Ploof 

 

Laisser un commentaire

Articles de la même région

X
- Entrez votre position -
- or -