Abdool Nasser Bundheea devant le système de refroidissement de l’hotel Sugar Beach, à Wolmar.

Abdool Nasser Bundheea, le « Mister Freeze » de Sun Resorts

Peu d’hommes sont parvenus à faire de leur passion leur métier. Abdool Nasser Bundheea est de ceux-là. Sa passion reste toutefois pour le moins inhabituelle : il est obnubilé par les systèmes de refroidissement. Rencontre avec le Senior Refrigeration & Air Conditionning Engineer du groupe Sun Resorts.

Comme il le dit lui-même, Abdool Nasser Bundheea a « deux religions : l’Islam et la réfrigération ».  Le Senior Refrigeration & Air Conditionning Engineer du groupe Sun Resorts est en effet complètement obsédé par le mode de fonctionnement des systèmes de refroidissement. Il les étudie, les démonte, les compare, les répare, et lit de gros ouvrages techniques sur le sujet.

Les réfrigérateurs et les climatiseurs de toutes tailles l’obnubilent du matin au soir. « Je me réveille et je m’endors en pensant aux systèmes de refroidissement », avoue-t-il. Sa bibliothèque personnelle contient d’ailleurs quantité de livres et de modes d’emploi sur le sujet, qu’il dévore quotidiennement. Une passion plutôt incongrue, qui l’a toutefois permis de se hisser au poste qu’il occupe aujourd’hui.

« Cela m’est venu lorsque j’étais enfant. Mon père, qui était chauffeur de bus, avait un gros réfrigérateur qui fonctionnait au pétrole à la maison. Un jour, il est tombé en panne, et personne n’est parvenu à le réparer. Nous avons dû le jeter, et cela a beaucoup affecté nos vies. Nous devions déposer nos vivres chez le boutiquier du coin, et aller les chercher avant de préparer à manger. Ce réfrigérateur m’a toujours obsédé depuis, je me suis toujours demandé ce qui avait pu causer cette panne », raconte le natif de Curepipe.

Grace à l’informatique, les systèmes de refroidissement sont extrêmement sophistiqués de nos jours.

Grace à l’informatique, les systèmes de refroidissement sont extrêmement sophistiqués de nos jours.

La carrière d’Abdool Nasser Bundheea commence il y a 27 ans, à l’hôtel La Pirogue. Après des études vocationnelles et plusieurs formations, il est embauché comme assistant technique. Son inclinaison pour les systèmes de refroidissement aidant, il grimpe petit à petit les échelons. A l’âge de 30 ans, il se lance dans des études d’ingénierie sur le sujet, et ne rechigne pas à sacrifier ses jours de congé pour travailler sur de grosses machines industrielles ou sur des chambres froides de bateaux pour améliorer ses connaissances.

C’est ainsi qu’après beaucoup d’efforts et de sacrifices, il obtient son accréditation d’ingénieur en Angleterre. Aujourd’hui, il est également membre de nombreuses instances internationales telles que l’Institute of Refrigeration (ainsi que le président de sa branche mauricienne), l’American Society of Heating, Refrigeration, and Air-Climatisation Engineers (ASHRAE),  la Society of Environmental Engineering de Londres, ou encore l’Institute of Measurement and Control du Royaume-Uni.

Plus que le prestige, c’est sa curiosité presque maladive pour le sujet qui le pousse à faire partie de toutes ces sociétés respectueuses. Celles-ci lui offrent en effet la possibilité de pousser encore plus loin ses études continuelles sur la réfrigération, mais aussi de rester au contact des dernières avancées technologiques dans le secteur. Il cumule également les heures de travail, ne refusant jamais de rester après les horaires habituels ou durant week-end en cas de pépin.

Aujourd’hui, Abdool Nasser Bundheea est à la tête d’une petite équipe de six personnes qui s’occupe de la maintenance préventive et des réparations sur tous les systèmes de refroidissement et de climatisation du groupe. « Avant, Sun faisait appel à des contracteurs pour cela. C’est un travail énorme, mais j’ai la chance d’avoir des assistants extrêmement motivés et dynamiques », affirme-t-il fièrement.

Le fanatique de réfrigération, également adepte de la nage et du jogging, souligne qu’il n’aurait jamais pu suivre une telle voie sans le soutien inconditionnel de sa femme aimante et compréhensive. Il tient également à remercier ses mentors : Sylvio Allet, ancien Maintenance Manager de La Pirogue, Gérard Romain, ancien Director of Engineering du groupe Sun Resorts, ainsi que celui qui occupe ce poste actuellement, Happiers Simbo. « Ils m’ont toujours soutenu et poussé à poursuivre mon chemin », insiste l’ingénieur.

Bien sûr, cette longue route a également été semée d’embûches. « Parfois, j’ai passé des nuits entières devant une machine en panne à essayer de trouver d’où venait le problème », confesse-t-il. Mais, dit-il, cela l’a énormément aidé dans son travail. Abdool Nasser Bundheea est aujourd’hui capable de comprendre en quelques secondes le fonctionnement d’une nouvelle machine. « Les gens se demandent comment je peux y arriver sans avoir jeté le moindre coup d’œil sur les plans ou le mode d’emploi », s’exclame-t-il en riant.

La climatisation et la réfrigération étant aujourd’hui incontournables dans la vie moderne, Abdool Nasser Bundheea regrette que peu de jeunes Mauriciens s’intéressent à ce sujet de nos jours. « C’est dommage, nous devrons bientôt faire appel à des techniciens étrangers à cause du manque de main d’œuvre locale. Il y a pourtant énormément de débouchés : la climatisation est partout, des voitures aux maisons en passant par les hôtels ou les industries… »

Photo du haut: Abdool Nasser Bundheea devant le système de refroidissement de l’hotel Sugar Beach, à Wolmar.

Laisser un commentaire