Morne

Escalade du mythique Morne Brabant

MorneLe Morne Brabant figure parmi les sommets les plus spectaculaires de Maurice, offrant des points de vue à couper le souffle sur la côte, le lagon et les îlots autour. Dominant la presqu'île située au Sud-Ouest, cette montagne mythique est visitée tous les jours par des centaines de visiteurs, résidents et touristes, faisant de cette randonnée un incontournable à Maurice.

Du haut de ses 555 mètres, le Morne Brabant n’est pas la plus haute montagne de Maurice mais elle est sans doute la plus visitée. Et pour cause, les points de vue qu’elle offre sont tout simplement incroyables, probablement parmi les plus beaux de l’île. De plus, cette montagne, classée au patrimoine mondial de l’Unesco, est associée à l'esclavage et au marronnage car elle représentait une terre d'exil pour les esclaves en fuite au cours du 18e siècle et pendant les premières années du 19e siècle.

MornePour la randonnée au Morne Brabant, il faut prévoir une demi-journée et commencer de préférence tôt le matin car une bonne partie de l’ascension se fait en plein soleil. Prévoyez une casquette, de l’écran solaire et suffisamment d’eau. Il est préférable d’avoir une assez bonne condition physique, surtout pour le deuxième tronçon qui est plus technique. En effet, la première partie de la montée commence doucement sur un sentier arboré, en lacets, qui est accessible à tous et emmène à mi-parcours à une altitude de 255 mètres. La balade offre de très jolies vues sur le lagon et permet de découvrir la flore endémique mauricienne.

Morne

La vue vers l'ouest, avec la montagne de La Tourelle tout en haut à droite

.

.

.

.

A mi-chemin, les choses deviennent sérieuses. D’ailleurs, un panneau indique que l’escalade est dangereuse et que seuls les randonneurs expérimentés devraient s’y aventurer. En regardant vers le haut, on peut apercevoir des grimpeurs sur une pente abrupte, ce qui peut avoir pour effet de dissuader certains randonneurs de continuer. Si vous souffrez de vertige ou si vous n’avez pas la force de grimper une pente à plus de 50% par moments, il est inutile de poursuivre. En effet, il faut à présent escalader des parois rocheuses, parfois en s’aidant de ses mains mais les nombreuses prises dans la roche rendent l’escalade faisable. Au bout de 45 minutes pendant lesquelles de superbes vues vous donneront envie de vous arrêter pour prendre des photos toutes les 5 minutes, vous atteindrez la croix en métal qui y a été placée en mémoire des esclaves. Et là, le spectacle est grandiose avec une vue panoramique sur les côtes ouest et sud et le splendide lagon aux différents tons de bleu. Après une séance photos et un repos bien mérité, il est temps d’entamer la descente qui peut être assez dangereuse ; il faut prendre le temps de regarder où on met les pieds. Une fois arrivés au premier tronçon, la descente sera agréable et vous serez ravis de vous retrouver à l’ombre des arbres.

Laisser un commentaire