alouda

L’alouda, boisson nationale mauricienne

Par cette chaleur, un bon verre d’alouda ne se refuse pas… Cette boisson délicieuse et rafraîchissante, très appréciée des Mauriciens, est habituellement vendue dans les bazars autour de l’île. Mais rien n’empêche de se concocter soi-même son alouda fait maison…

S’il fallait choisir une boisson nationale pour l’île Maurice, nul doute que l’alouda aurait de grandes chances de l’emporter… Boisson très désaltérante faite à base de toukmaria (basilic indien), l’alouda se boit frais, très frais, ou plutôt « frappé » selon l’expression mauricienne consacrée.

On en trouve immanquablement dans les différents « bazars » (marchés) dans les villages et les villes de l’île, et parfois aussi au bord de la route. Traditionnellement, le jour du bazar, une visite chez le marchand d’alouda est obligatoire pour tout mauricien qui se respecte. L’alouda est tellement populaire à Maurice qu’il est à l’origine d’une des chansons les plus connues du séga, « Alouda Limonade » de Cyril Labonne. De nombreuses reprises de cette chanson ont été réalisées par des artistes locaux. Voici l’originale :

L’alouda est originaire de la péninsule indienne, ou on l’appelle falooda (ou faluda). Cette boisson dériverait du faloodeh, un dessert persan qui aurait probablement été apporté en Inde par les conquérants mongols (entre le 7e et le 12e siècle après JC).

Les recettes d’alouda diffèrent selon les goûts et les régions, mais les ingrédients de base restent les mêmes : des graines de toukmaria, de l’agar-agar (substance gélatineuse à base d’algues), du lait, de la vanille. Souvent, on y rajoute des glaçons pilés ou de la glace à la vanille pour accentuer le côté rafraîchissant de la boisson. Certains utilisent aussi du colorant alimentaire pour donner à l’alouda une couleur plus attrayante, ou encore de la pulpe de coco râpée.

Pour réaliser un alouda, il faut tout d’abord faire bouillir l’agar-agar jusqu’à lui donner une consistance épaisse et la laisser refroidir, puis râper la mousse obtenue. Nettoyer les graines de toukmaria et laisser reposer dans de l’eau toute une nuit. Le lendemain, on mélange l’agar-agar râpé et le toukmaria au reste des ingrédients (avec du sucre), puis on laisse le tout au réfrigérateur pendant deux ou trois jours. Simple comme bonjour et délicieusement rafraîchissant !

Laisser un commentaire