rn1

Plages mythiques de l'océan Indien: Roches-Noires

 

Petit village rustique et balnéaire du Nord-Est de l'île Maurice, Roches-Noires compte quelques kilomètres de plages sublimes. La zone, marécageuse et préservée, regorge de vie sauvage.

Roches-Noires est l’un des “bords de mer” les plus enjôleurs de l'île. Dans ce petit village typique se côtoient pêcheurs traditionnels et propriétaires aisés de “campements”, résidences secondaires sur la mer. Une longue partie de la côte est bordée de celles-ci, mais il existe plusieurs accès à la plage. Deux plages publiques, au Nord et au Sud, offrent également de magnifiques paysages.

Les houles brassent le sable continuellement.

Les houles brassent le sable continuellement.

Les plages de la localité sont en réalité de petites criques abritées, souvent délimitées les unes des autres par des pointes de rochers noirs. Le sable, sans cesse balayé par les houles et le vent, est extrêmement fin. La végétation au bord de l’eau est composée de filaos, de veloutiers et de cocotiers. A la Pointe des Lascars, entre Roches-Noires et Poste-Lafayette, le vent a sculpté de curieuses formes dans les troncs des filaos.

La route côtière sépare les campements du bord de plage de vastes étendues de marécages et de pâturages. Le sol est composé de cavernes dont certaines sont remplies d’un mélange d’eau de mer et d’eau de pluie. Dans la partie Nord, un vieux barachois abrite quelques points d’eau sublimes tels que le Trou Diable.

Un filaos sculpté par le vent

Un filaos sculpté par le vent

Du côté mer du barachois, une minuscule plage en face d’une lagune offre une vue à couper le souffle. Généralement peu fréquenté en semaine, ce coin photogénique peut devenir très prisé les week-ends. Les dimanches, des marchands de glaces sillonnent la côte à bord de leurs camionnettes décorées aux couleurs des dessins-animés. Le signal est donné de très loin aux enfants grâce à des sirènes qui hurlent des mélodies entrainantes.

Le barachois vu de la route côtière

Le barachois vu de la route côtière

Dans le village, on peut manger des plats typiques tels que le mine frit, les boulettes ou les dhol puris. Le bazar de Rivière-du-Rempart, situé juste à côté, peut pourvoir en denrées ce qu’on ne trouve pas dans les boutiques du village. Les habitants se retrouvent souvent pour une partie de cartes ou de dominos sous les manguiers.

La zone est très poissonneuse. Roches-Noires est un lieu idéal pour la reproduction de nombreuses espèces: les jeunes poissons s’abritent aux embouchures des rivières, dans les mangroves des barachois ou dans les criques de roches de la zone marine protégée. Près du récif, qui se trouve assez loin du rivage, le fond est tapissé d’un épais manteau de sable doux, ce qui donne au lagon la couleur d’une piscine par endroits.

La plupart des pêcheurs utilisent des “casiers”, sortes de nacelles de vacoa tressé, pour capturer leurs prises. Ces cages ou les poissons entrent mais ne sortent pas sont dotées d’un ingénieux système d’ouverture. On y pêche différentes sortes de petits mérous, les vieilles, le succulent poisson-perroquet, le capitaine, la béri rouge, la carangue ou la “mourgate”, le calamar. La plongée aux abords des récifs est spectaculaire, mais il faut faire attention à ne pas se mettre sur le chemin des hors-bords qui sillonnent parfois la zone.

Certains week-ends, le village s’anime avec une ferveur fébrile lors des courses de pirogues à voile, spectacle bariolé et folklorique très apprécié par la population.

Trou Diable

Trou Diable

Plage située du côté du pont entre la mer et le barachois..

Plage située du côté du pont entre la mer et le barachois..

Laisser un commentaire