Rajesh Balkaramsingh redonne vie aux appareils cassés

Rajesh Balkaramsingh redonne vie aux appareils cassés

Difficile de ne pas remarquer ce petit coin ancré dans un bâtiment en pierre situé à la rue Bourbon à Port-Louis. Il s’agit d’Engineering Works Shop qui depuis les années 1800, était le spécialiste des réparations de gramophones.

C’est Rajesh Balkaramsingh qui dirige cet atelier depuis maintenant 45 ans. Cet ancien mécanicien qui se penchait, autrefois sur l’entretien de camions de la marque Bedford dans les champs de canne, a reconverti son atelier en lieu de réparation pour les appareils abîmés : ventilateur, micro-onde, radio portative, fer à repasser, bouilloire électrique, lampadaire, autocuiseur à riz, machine à coudre, bref tout ce qui touche au quotidien de chaque individu.

Connu comme Engineering Works Shop, l’endroit propose une particularité: certaines pièces de rechange provenant de vieux appareils défectueux, sont réutilisées pour redonner vie à d’autres appareils.

Rajesh Balkaramsingh redonne vie aux appareils cassésCet atelier fut dirigé auparavant par mon grand-père, puis mon père et maintenant par moi. Les choses ont évolué. La réparation de bicyclettes et de gramophones est révolue. Je gagne ma vie maintenant en réparant les appareils électroménagers défectueux. J’essaie de leur redonner une nouvelle vie et c’est comme cela que je gagne ma vie”, dit-il. Beaucoup de touristes viennent ici “pour me prendre en photo. Ils se disent surpris par le nombre d’appareils accumulés dans mon petit atelier. Il est vrai que le lieu est plutôt exigu”, souligne Rajesh Balkaramsingh’.

"Je dois travailler parfois jusqu’à 21h ou même 22h. Parmi ma clientèle, bon nombre de personnes âgées viennent me déposer leurs appareils. Elles ne veulent plus s’en servir. Parfois, je retire des pièces pour des travaux de réparation ou je les donne aux démunis ou à des gens qui ont perdu leurs effets personnels lors d’un incendie ”, déclare-t-il. Il ajoute aussi qu’il n’utilise pas uniquement de pièces de rechange provenant de vieux appareils pour des travaux de réparation. Il doit parfois les acheter auprès des magasins du coin.

Rajesh fait partie de ces gens pour qui le mot recycler veut vraiment dire quelque chose. A l’heure actuelle, acheter pour remplacer est devenu si simple qu’on oublie que tous ces appareils, qui ont fait le bonheur de nos vieux jours, peuvent être réutilisés de manière différente et avoir une seconde vie.

Rajesh Balkaramsingh redonne vie aux appareils cassés

Laisser un commentaire