Saveurs créoles: 5 délicieux poissons de l’île Maurice

Saveurs créoles: 5 délicieux poissons de l’île Maurice

Chair goûteuse et tendre, saveurs uniques… Les eaux de l'océan Indien regorgent de poissons plus succulents les uns que les autres. Nous avons sélectionné cinq des espèces les plus recherchées par les gourmets de l’île Maurice. Bon appétit!

Travel-Iles by Cote Nord abonnement digital

La vieille rouge

vielle2Cet habitant des lagons et des récifs coralliens est reconnaissable à sa couleur rouge pâle tachetée de blanc. Il porte également des petites pointes noires sur ses nageoires dorsales. Malgré sa taille, qui ne dépasse guère les 30 cm, ce petit poisson est très apprécié pour sa chair blanche tendre et savoureuse. On le pêche à la ligne ou à l’aide de pièges, les casiers. A essayer en cari, cuit au four ou tout simplement frit. Faites attention lorsque vous en achetez: certains marchands font passer des croissants à queue jaune pour des vieilles rouges. Même si la chair du croissant est aussi très bonne, elle est moins prisée que celle de la vieille rouge.

La gueule pavée

Ce petit poisson carré fréquente les eaux peu profondes du lagon, les estuaires et la mangrove. Il vit en banc et atteint une longueur d’environ 50 cm. Son corps présente une belle couleur argentée striée de lignes dorées horizontales, ses nageoires sont jaunes. Une fois mort, il prend une teinte rougeâtre. Cuite, la chair, délicieuse, se détache très facilement. L’essayer en cari ou en friture - photo en tête d'article.

Le sacréchien

Le sacréchien

Le vivaneau

Le vivaneau

                     

                                                                                                                                 Le sacréchien

Ce poisson d’eaux profondes est l’un des poissons commerciaux les plus chers sur le marché de Maurice. Et pour cause, sa chair fondante est très recherchée par les connaisseurs. De nombreux bateaux de pêche en haute mer se sont spécialisés dans le sacréchien. Un individu peut atteindre environ 80 cm de long et peser une dizaine de kilos. A consommer de préférence cuit au four pour conserver toutes les saveurs.

Le vivaneau la flamme

Autre poisson de grand fond très recherché pour la qualité de sa chair, le vivaneau la flamme vit dans les tombants des récifs, parfois jusqu'à 400 mètres de profondeur. Ce poisson consomme beaucoup de mollusques, ce qui donne à sa chair un parfum unique et une texture parfaite. Il tient son nom créole de la couleur rouge sang qu’il arbore. A cuire au four en papillote.

La corne (ou licorne)

Ce poisson commun dans les lagons mauriciens est l’un des plus appréciés par les Mauriciens. Il est reconnaissable à l’excroissance en forme de pointe au niveau de ses yeux. On le mange frit et avec les doigts, en apéritif (les fameux gadjacks soular), souvent accompagné d’un verre de rhum. La qualité de sa chair n’est pas aussi exceptionnelle que celles des autres poissons de la liste, et certains pourraient être incommodés par son odeur. La corne reste pourtant l’un des poissons les plus populaires de l'île. On le pêche le plus souvent à l’aide de casiers.

corne

 

Laisser un commentaire