carambole

Saveurs locales: Le carambole

Extrêmement acide, le carambole ne plaît pas à tout le monde. Pourtant, ce fruit originaire d’Asie est délicieux en jus ou en salade de fruits. Attention toutefois : sa toxicité est avérée…

Originaire d’Asie, le carambole a conquis la majorité des pays tropicaux. Peu connu il y a quelques années, il a connu une récente montée de popularité, principalement en Europe. Cela est principalement dû à l’esthétique très particulière du carambole coupé en tranche, ce qui donne au fruit une splendide forme étoilée. En anglais, on le surnomme d’ailleurs « Star fruit ».

carambole 2

Le goût du carambole, souvent très acide, ne plaît pas à tout le monde. Certaines variétés sont plus acides que d’autres. On consomme généralement les fruits les plus mûrs, qui sont moins acides. Les habitants des îles des Mascareignes les mangent crus, parfois avec un peu de sel et de piment. La peau est cireuse, tandis que la chair est croquante et très juteuse. On peut en faire de délicieux jus ou des salades de fruits. Le miel et le carambole se marient très bien.

Même si l’on en raffole, le carambole peut être fatal a ceux qui en consomment. Le fruit contient en effet une neurotoxine,  la caramboloxine, qui peut causer des nausées, des vomissements, des remontées acides, une désorientation, des convulsions, et même parfois la mort par arrêt cardiaque. Les personnes souffrant d’insuffisances rénales et sous dialyse sont particulièrement vulnérables. Cela n’a pas encore été prouvé, mais certains pensent que la caramboloxine aurait un effet accumulatif ; ce qui signifie que plus on en consomme, plus on est susceptible de souffrir de ces symptômes.

Cependant, une consommation raisonnable de caramboles (deux à trois fois par semaine) ne devrait poser aucun problème.

carambole 3

Laisser un commentaire