Christophe-Callaou

Christophe Callaou - Coup de foudre sur le green

La passion du golf peut mener à beaucoup de choses et même à l’amour. En tous les cas, c’est l’histoire qui est arrivée à Christophe Callaou, un habitué de l’île Maurice depuis une vingtaine d’années. Il y a cinq ans, il croise une jeune mauricienne, Priscilla, sur le green et c’est le coup de foudre. Trois ans après, il déposait ses valises définitivement sur l’île pour rester près de sa belle et se consacrer à la promotion d’une célèbre marque de golf.

Avec un index de 0,5, Christophe Callaou fait partie des meilleurs golfeurs à l’île Maurice. Pourtant ce sport n’a pas toujours fait partie de sa vie. Ancien joueur de rugby, il a dû prendre sa retraite après plusieurs blessures graves. « On a dû me ramasser à la petite cuillère… » Il va venir au golf, « ce sport de vieux » par défi et découvre avec étonnement la joie de la petite balle. « Je ne savais pas qu’on pouvait taper aussi loin avec un club. » Ce fut le coup de foudre. « C’est un jeu qui se joue énormément sur la maîtrise de soi car on peut vite s’agacer. Je me mets automatiquement dans une bulle afin d’être concentré. On apprend aussi à profiter de l’environnement dans lequel on joue. » Sa nouvelle passion le pousse à découvrir différents parcours de golf à travers le monde. Il va ainsi à la conquête de l’Asie, de l’Amérique latine, de l’Europe… Cet ancien Directeur de golf s’offre plusieurs victoires mais avoue que ses plus grands moments étaient de pouvoir jouer aux côtés de grands noms de la discipline à l’instar de Philip Price. Ses nombreux voyages lui permettent aujourd’hui de classer l’île Maurice parmi les destinations golfiques pouvant offrir une belle diversité en termes de parcours. Ses coups de cœur sont les parcours de Tamarina, d’Anahita et de Bel Ombre. « J’adore aussi les trous numéro 17 et 18 sur le parcours du Constance Belle Mare Plage et le numéro 15 d’Anahita. Ce sont ceux qui repoussent mes limites. » Et s’il y avait une chose à changer au niveau du golf à Maurice ? « Je reconnais qu’il y a un grand effort qui a été fait pour embellir les différents parcours toutefois, je vois un manque de cohésion entre les différents parcours. Je suis d’avis que l’union fait la force. Je pense qu’il faudrait que tous les représentants de golf à Maurice soient réunis pour les compétitions ou sous un seul stand lors des différents salons internationaux. Cela pourrait aider à mieux positionner l’île comme destination golfique. »

En attendant, Christophe s’occupe de la promotion du golf dans sa forme commerciale. « Je me suis demandé ce qui caractérisait la destination mauricienne et là, ma passion pour le golf est venue prendre le dessus. Je voulais travailler pour le développement du golf à Maurice. Je suis une pièce rapportée et j’avais le désir de rendre à Maurice ce qu’elle m’offrait », explique Christophe Callaou. C’est ainsi que l’idée de créer Sports Concepts prend naissance. Sa société, qui voit le jour il y a un an, est le représentant du groupe Acushnet à travers les marques Titleist, Footjoy, Pinnacle, Scotty Cameron et Vokey, des marques qui évoquent le prestige, la qualité, bref le golf traditionnel et haut de gamme.

Laisser un commentaire