Sud_Sauvage_1

La Réunion - Laissez-vous séduire par le Sud Sauvage

Le Sud de l’île de la Réunion séduit les visiteurs pour de nombreuses raisons. Cette partie de l’île, communément appelée le Sud sauvage, offre de très beaux paysages, de belles rencontres et des émotions intenses. En sillonnant la côte sauvage battue par l’océan on découvre des plages, des terres volcaniques, des traces d’éruptions des années 70 à 2000 et des villages créoles au charme fou.

Sud_Sauvage_2

(Crédit IRT: Emmanuel Virin)

Découvrir le Sud de l’île sœur, c’est apprécier son art de vivre et son accueil chaleureux. Avec un riche patrimoine et des panoramas renversants, cette partie de l’île est un concentré de tout ce que peut vous offrir l’île de la Réunion. Depuis le mois d’avril, Air Mauritius propose deux vols quotidiens Maurice-Pierrefonds. Ajoutez à cela les vols directs qu’opère Air Austral sur Maurice, l’Aéroport de Pierrefonds booste les arrivées en vantant ses atouts. Le salon Vetyver, salon de l’aéroport, vous accueille avant votre départ et offre de nombreux avantages comme profiter d’un service d’exception avec petits canapés, champagnes ou boissons péi, wifi gratuit…

Le Sud Sauvage, c’est aussi le Cirque de Cilaos, l’Entre-Deux, l’Etang-Salé, Le Tampon, la Plaine des Cafres, Les Makes, Les Avirons, le village du Tévelave, Petite Île, Grande Anse, Saint-Joseph, SaintPhilippe, Saint-Louis et Saint-Pierre. Choisir un hébergement dans le Sud, notamment à Saint Pierre, offre la possibilité de faire du shopping, de profiter de la night-life, d’un front de mer très animé en fin de semaine et en week-end, d’un marché forain coloré et parfumé, et d’être à proximité de nombreux sites incontournables de l’île. Parmi, le Cirque de Cilaos avec ses thermes dont la réputation n’est plus à faire, la maison de la broderie unique au monde, les nombreux sentiers de randonnées et surtout l’ascension du Piton des Neiges.

Après Cilaos, place à une route où le parfum du curcuma se mêle à celui de la vanille. Vous l’aurez compris, nous sillonnons la route entre St Joseph et St Philippe. Appelée capitale du « safran péi » par les habitants de l’île, la Plaine des Grégues est un des arrêts incontournables. Vous pourrez découvrir l’histoire de la fabrication de la poudre d’or en visitant La maison du curcuma. Profitez de cette virée pour un petit pique-nique au bord de la rivière Langevin à St Joseph. Cet endroit est très fréquenté en week-end. Si vous avez de la chance de tomber sur un producteur de vanille, ne manquez pas de l’accompagner sur sa plantation pour qu’il vous fasse découvrir sa passion pour cette gousse tant convoitée dans la cuisine.

Sud_Sauvage_3

(Crédit IRT: Emmanuel Virin)

Mais c’est pour l’Entre-Deux, situé entre St Louis et St Pierre que nous avons craqué. Ce village qui réunit douceur de vivre et charme des maisons créoles, montre l’attachement des habitants au patrimoine architectural. C’est d’ailleurs l’un des deux seuls villages de La Réunion où toutes les maisons possèdent une architecture particulière. Elles sont généralement en bois, possèdent un toit en tôle et une varangue (petite terrasse à l’avant des maisons). L’Entre-Deux regorge aussi de magnifiques paysages dont on ne se lasse pas. De nombreux sentiers de randonnées invitent famille ou randonneurs aguerris à découvrir autrement cette partie l’île. N’hésitez pas à visiter les artisans qui travaillent le Choca.

Et les plages…

Parmi les plages qui méritent un arrêt figure celle de l’Étang Salé avec son immense plage de sable noir et que se partagent baigneurs, plongeurs et surfeurs. Puis à St Joseph, vous avez Manapany-lesbains, une halte idéale pour la baignade, et qui offre une piscine maritime composée d’enrochement basaltique. Cet espace littoral assure un spectacle magnifique, celui du battement incessant des vagues à l’encontre des côtes abruptes du Sud Sauvage. Sur la route menant au bassin de baignade, vous découvrirez les ruines de l’embarcadère des Kervéguen ainsi que les vestiges d’un vieux four à chaux. Notre coup de cœur reste incontestablement la plage de Grand Anse. Avec ses cocotiers, Grand Anse mérite qu’on s’y attarde pour apprécier la beauté des lieux. C’est une plage de sable blanc qui se situe entre le piton Grands Bois et les falaises vives à l’est de Grands Bois. C’est la dernière du sud avant que ne commence un linéaire côtier composé essentiellement de falaises qui s’étendent de Petite-Île à Sainte-Rose.

A visiter/ A faire :

  • Croc Parc, ferme de crocodiles
  • Fenêtre des Makes : point de vue sur Cilaos
  • Saga du Rhum
  • Domaine du café grillé
  • La Maison du Volcan
  • Maison du curcuma à la Plaine des Grègues

Sud_Sauvage_4

 

(Crédit photo en tête d'article: IRT - Stéphane Godin)

Laisser un commentaire