majordomes

L’ excellence par le service de majordomes - The St. Regis Mauritius Resort

Inauguré il y a maintenant cinq ans, le St. Régis est désormais bien installé dans le paysage hôtelier et fait figure d’excellence par ses traditions d’innovation et son engagement à offrir un service absolument irréprochable. Parmi, on relève un service de majordome (butler) unique dont bénéficient sans distinction tous les clients. C’est Amar Dilip, le Senior Butler, qui nous ouvre les portes de ce département.

« Le métier de majordome consiste à accueillir le client dès son arrivée, à lui donner une description de l’hôtel et des différentes activités à l’intérieur et l’extérieur de l'établissement et d’être à son service pendant tout son séjour à n’importe quel moment du jour ou de la nuit. C’est un service offert à tous les clients indistinctement », explique Amar, précisant qu’il y a au St. Regis, quatre catégories de chambres, incluant la villa.

C’est le Butler Service Desk qui reçoit et traite toutes les demandes des clients qui peuvent appeler directement de leur chambre ou d’ailleurs, ou le faire à travers WhatsApp, Twitter ou le site dédié aux majordomes. « En plus d’organiser les activités des clients comme les excursions, les célébrations, anniversaires ou autres, nous offrons cinq services signatures de majordome qui sont : faire et défaire les valises ; le wake-up beverage, qui consiste à être servi une boisson chaude en chambre avant de sortir le matin; l’adresse e-mail et un point de contact, le repassage de deux pièces de vêtements par jour et le cirage de chaussures. D’autre part, nous offrons également la Sérénade, cocktail accompagné de musiciens et servi sur la plage pour les clients en lune de miel », souligne Amar. Quant aux clients de la villa, ils bénéficient d’un service personnalisé avec un majordome en permanence et également un chef dédié.

majordomes

Amar Dilip (g) faisant le briefing du matin avec les majordomes

On comprend que pour devenir majordome, il faut avoir une large palette de compétences. « Avoir une expérience préalable soit en restauration soit en housekeeping ou en front office est primordial. Pour travailler dans la villa, nous devons maîtriser les trois avoir les trois car on peut être appelé à servir du vin, faire du café, la chambre et les réservations des excursions », confirme Amar. Il est lui-même un exemple de ce mélange de compétences et de réussite.

Après avoir débuté au Sofitel L’Imperial comme cleaner, il est devenu valet de chambre, puis il a bougé au Sugar Beach. Là, il deviendra chef d'équipe puis superviseur, ensuite Assistant Executive Housekeeper. Il se joindra par la suite à l’équipe de la réception et suivra des cours à l’école hôtelière pendant trois ans avant d'être promu Night Manager. Amar ira plus tard travailler dans des Villas à Valmorel en France. De retour à Maurice, il se joint au St. Régis, à l’ouverture de l’hôtel, comme majordome avant d’être promu au poste de Senior Butler.

Laisser un commentaire