Sign in / Join
Marrakech

Marrakech - Au carrefour de l’histoire et de la modernité

Dès la descente de l’avion, Marrakech vous tatoue d’un vent sec et chaud en été, la chaleur y est très supportable grâce à la sécheresse de l’air, et le cadre vous subjugue en hiver par le spectacle incroyable qui lie à la fois désert et palmiers avec en toile de fond, l’Atlas enneigé (sommet à 4 000 m - le Toubkal, et la station de ski d’Oukaimden à 80 km).

L’aéroport, un mélange de mosaïque et de modernité, vous donne tout de suite le ton de cette ville, mélange savamment dosé d’une médina typique avec ses souks et son cœur historique, bordée de remparts, et une ville plus moderne avec des centres commerciaux. Marrakech est située au centre du Maroc, on la surnomme la ville rouge, en rapport à la couleur de ses bâtiments. On s’y sent bien, c’est un appel au bonheur.

La place Djemaa El Fna

Classée au patrimoine mondial de l’UNESCO, la place Djemaa el Fna est célèbre pour son animation de jour comme de nuit. On peut y boire et y manger à des petits prix, dans des échoppes, où on peut déguster brochettes, poissons grillés, salades, escargots et merguez, au milieu des tatoueuses de henné, des charmeurs de serpents, des porteurs d’eau aux costumes colorés, des diseurs de bonne aventure, et plein d’autres personnages typiques. Autre choix, les bars et restaurants qui bordent la place pour un prix plus élevé, mais somme toute raisonnable, et dans lesquels vous dégusterez pastillas, couscous, tajines, salades marocaines, sans oublier le thé à la menthe et les pâtisseries marocaines dont la plus connue, la corne de Gazelle.

Marrakech

L’atmosphère et les odeurs vous transportent, vous êtes vite hors du temps, le mouvement de foule vous pousse dans la médina, un dédale de minuscules ruelles où le soleil s’infiltre à peine, retenu par des voiles de couleurs donnant une luminosité unique. Ici, les matières défilent sous vos yeux, des vanneries, des paniers de toutes les tailles que vous pouvez faire décorer comme bon vous semble, avec des pompons ou y faire broder votre prénom, des cuirs, babouches et sacs de toutes les couleurs, y compris aux couleurs de votre équipe de foot préférée, textiles, djellabas que vous pourrez porter de retour chez vous, des cuivres, de très beaux plateaux pour servir le thé, avec les petits verres de couleurs, des bijoux de princesses assez chargés, ornés de pierres turquoise très tendance, de la poterie, des plats à tajine au couvercle pointu, de magnifiques assiettes décorées, de multiples objets de décoration de toutes sortes et parfois très insolites, à l’image de ces pneus et chambres à air recyclés en objets utilitaires et décoratifs faits par un artisan.

Les couleurs passent aussi par les épices, présentées en petites pyramides impeccablement montées, les pâtisseries, toutes plus brillantes les unes que les autres d’où coule un miel du pays… « un plaisir des yeux » aiment à dire les marchands, et pour votre odorat, un ballet olfactif, du plus doux des parfums, le jasmin, au plus fort lorsque vous vous approchez des tanneries.

MarrakechJardins luxuriants

Attention aux mobylettes qui se faufilent parfois à vive allure entre les gens. C’est un doux mélange de culture, on y entend parler toutes les langues, d’ailleurs les vendeurs rusés essaient de trouver votre nationalité d’après votre physique et vous disent bonjour en italien ou espagnol, français, anglais, mais se trompent parfois… Les femmes voilées côtoient les jeunes filles en short jeans très courts et débardeur, tout naturellement.

Vous ne pouvez ressortir de ces lieux sans avoir succombé à cet art si spécifique que les Marocains ont su moderniser pour le plaisir de leurs nombreux touristes. Des créateurs proposent « un Moroccan design » dans un quartier branché à découvrir absolument, le Sidi Ghanem, un lieu surprenant situé dans d’anciennes usines désaffectées. L’idée que l’on peut avoir de la Médina où les vendeurs vous racolent sans arrêt a bien disparu aujourd’hui, vous êtes totalement libre de vous promener en toute tranquillité ; surtout n’hésitez pas à prendre un guide agréé si vous voulez tout savoir sur ce magnifique site.

Marrakech, n’est pas que désert et chaleur, c’est aussi une oasis de fraîcheur avec ses nombreux jardins luxuriants à visiter, des oliviers géants, orangers, citronniers, bigaradiers, figuiers, palmiers… ornent ces lieux de promenade. Comme le jardin de l’Agdal, de la Menara avec son grand réservoir d’eau où, l’hiver, l’Atlas se reflète, c’est un lieu très familial avec de grandes allées d’oliviers, il fait bon s’y promener, la Bahia, l’improbable jardin secret en pleine Médina qui représente le raffinement apporté à la décoration intérieure des habitations, sans oublier le jardin mythique Majorelle, le site touristique le plus visité de Marrakech, véritable chef-d’œuvre naturel où on trouve des plantes des cinq continents, essentiellement des cactus, sur fond de la maison de Jacques Majorelle, le peintre français, maison cubique peinte en bleu et jaune, qui a l’air d’être sortie de nulle part. Une visite à ne pas manquer malgré le nombre de visiteurs.

MarrakechCharme des riads

Marrakech est une ville surprenante, où se mélangent culture et richesse. A un carrefour, vous pouvez avoir à votre droite le petit âne et sa carriole chargée de bouteilles en plastique vides pour les revendre, et de l'autre, les plus récentes voitures de luxe. Devant un glacier, une femme en habit traditionnel qui côtoie une riche touriste habillée en Gucci, c’est cette diversité qui plaît.

Les automobilistes y sont toujours pressés et le klaxon est d’usage, dans n’importe quelle circonstance… Il ne semble pas y avoir beaucoup de place pour la discipline sur la route. Toutefois, même si Marrakech est une ville très mouvementée, personne ne court jamais, c’est le Maroc, on prend son temps.

Depuis quelques années, il fait bon loger dans un riad. Ces habitations ont poussé comme des champignons, de toutes sortes et pour tous les prix, au cœur de la Médina. À votre arrivée, le personnel vient récupérer vos bagages dans une charrette et vous conduit dans votre havre de paix. C’est toujours surprenant, à l’extérieur un bruit de foule et dès que vous passez la porte, c’est un silence monacal. Il n’y a que quelques chambres et vous partagez vos repas avec les autres clients dans le patio, c’est chaleureux et la décoration est souvent très raffinée tout en restant locale. Il existe aussi maintenant des riads à quelques kilomètres de la ville, l’espace est moins restreint et vous bénéficierez d’un jardin et d’une piscine, plus rares au centre de la Médina.

Laisser un commentaire

Articles de la même région

X
- Entrez votre position -
- or -