Preskil

Le nouveau Preskil promet le rêve d’une île

Southern Cross Hotels

La réouverture du Preskil est fixée au mois de mars de l’année prochaine en raison de l’importance des travaux et pour que le nouvel hôtel vienne rendre justice à ce site exceptionnel, explique Fabio Meo, Chief Operations Officer de Southern Cross Hotels. Tout en proposant un produit plus en adéquation avec le site historique et grandiose de la baie de Mahébourg, le nouveau Preskil Island Resort promet une nouvelle expérience hôtelière îlienne, ajoute-t-il, en levant un coin du voile sur cet hôtel iconique du sud-est de l’île.

La période de fermeture a été soutenue par les différents partenaires qui ont compris que le projet demande encore plus de temps pour son implémentation, assure Fabio Meo en louant la qualité de cette rénovation intense signée Pierre Yves Serret de Architects Studio, et Paule de Romeuf et Amélie du Parc Montocchio des Ateliers du Parc et Romeuf.

« Nous avons la chance de travailler avec des gens qui sont réceptifs à ce qui se passe dans l’hôtellerie. Avoir un bel hôtel, ce n’est pas seulement de l’esthétique mais aussi avoir un produit qui soit opérationnel ; Pierre Yves Serret et Paule de Romeuf ont bien compris cela. Nous avons trouvé une alchimie et c’est un véritable plaisir de travailler avec eux ».

Si les travaux sont immenses, l’esprit du Preskil n’a pas été sacrifié.

« Il n’était pas question de lancer de nouveaux concepts mais de consolider les fondations existantes d’abord. On a juste observé la topographie du site ; la photo aérienne, qui est la photo signature, montre une île. On va donc recréer l’état originel enlevant le chemin d’accès actuel et le remplacer par un pont et rétablir la circulation de l’eau ».

« Ensuite, c’est garder les bases de l’hôtellerie qui sont l’accueil et le plaisir de faire plaisir. Nous sommes honorés que le client ait choisi la destination parmi tant d’autres, honorés qu’il ait choisi notre hôtel parmi plus d’une centaine d’autres sur l’île ; c’est une confiance que le client nous donne pour ses vacances qui sont souvent les vacances d’une vie ; et ce qu’ils attendent c’est un bel accueil, un sourire, la propreté en chambre, une bonne nourriture, être à l’écoute. Une fois qu’on a tout ça, on peut venir avec des concepts mais pas l’inverse », souligne Fabio Meo.

Preskil

4 étoiles Supérieur

Si le nouveau Preskil va se voir dans les murs et les espaces communs, tout est fait pour que le personnel soit aussi à la hauteur du site, cela à travers la formation « afin de donner la meilleure expérience aux clients pour qu’ils gardent le meilleur souvenir de leur séjour, qu’ils reviennent et en parlent autour d’eux ». Et la personne choisie pour diriger toutes les opérations est Vincent Comarmond qui en est à sa huitième ouverture ou réouverture d'hôtel. Entre autres responsabilités, le nouveau directeur aura pour objectifs de consolider le nouveau positionnement de l’établissement et d’assurer la renaissance de cet hôtel emblématique afin de le positionner en 4 étoiles Supérieur. « Nous nous engageons à améliorer votre expérience d'une île en créant une escapade unique », déclare le nouveau directeur en définissant la mission du Preskil, tout en ajoutant que les chefs de département « ont établi eux-mêmes leurs valeurs qui soient en phase avec les valeurs du groupe. Et ce sera plus facile de les partager avec leurs équipes ». Des valeurs qui sont la passion, l’honnêteté, l’intégrité, l’engagement et le sens de l’innovation. « On se positionne comme un quatre-étoiles supérieur, avec pour objectif d’être parmi les 10 meilleurs sur TripAdvisor dans six mois », avance Vincent Comarmond.

Preskil

Inclure Mahébourg

Le nouvel hôtel comprendra 214 chambres réparties en six catégories - Supérieure : 117 (50m2 ), Famille Jardin : 22 (53m2 ), Deluxe : 12 (51m2 ), Deluxe Famille : 18 (58m2 ), Prestige : 34 (44m2 ) et Junior Suite : 11 (83m2 ). Au niveau de la restauration, le Preskil proposera trois restaurants avec des concepts novateurs tels qu’une restauration d’inspiration mongolienne, une cuisine ouverte avec de grands feux pouvant se prêter à une cuisine spectaculaire pouvant toucher la cuisine thaïe, cambodgienne, chinoise ; un restaurant de cuisine méditerranéenne qui comprend tout le bassin méditerranéen en partant de l’Espagne vers la Turquie et en traversant des régions peu connues comme la Bosnie-Herzégovine, Croatie.

« Au restaurant de plage, nous aurons deux « Fisherman’s day », où le pêcheur va débarquer vers 10 heures avec sa pêche du jour préalablement vérifiée pour les normes HACCP. Le client pourra choisir son poisson ou son crustacé comme le Mauricien l’achète au débarcadère, il parlera au chef de la façon dont il le veut qu’on le cuisine », détaille Vincent Comarmond. « Nous aurons aussi un petitdéjeuner sur une pirogue avec un capitaine-guide devant l’île aux Aigrettes suivi d’une balade dans la baie de Mahébourg ».

Parmi les autres nouveautés, relevons un service d’electro-bikes pour aller visiter la région, avec des restaurants partenaires à Mahébourg où le client pourra recharger son vélo pendant qu’il déjeune. « Nous souhaitons inclure la communauté et notamment Mahébourg dans l’hôtel et l’hôtel dans Mahébourg », justifie Guillaume Lefébure, Head of Marketing & Communication.

«C’est une nouvelle expérience îlienne composée à partir de l’ADN de l’hôtel et de la typographie du site que nous proposons. Le client doit repartir avec une collection de souvenirs et d’expériences inoubliables ».

1 comment

Laisser un commentaire