Star Chef

Énorme succès de la première édition de Star Chef

Il nous avait promis un grand spectacle et nous n’avons pas été déçus. L’événement culinaire Star Chef organisé par le chef exécutif du Four Seasons Resort Mauritius at Anahita et l’équipe de l’hôtel a été un grand succès, à la fois sur le plan de la qualité que de l’affluence. Une pluie de chefs étoilés, des master classes, des dîners d’exceptions et un concours de haute facture ont ponctué cette première édition qui en appelle d’autres.

Nicolas Vienne était un homme heureux ce samedi 9 mars. Lui qui avait déjà organisé quatre événements de plus grande ampleur et du même type en Chine, s’était interrogé ne sachant pas si l’évènement allait plaire aux Mauriciens. La réponse fut simple : un succès d’affluence avec plus de 1 200 visiteurs présents et participant aux quatre jours de Star Chef. « L’événement était basé sur la formation parce qu’on manque de talents et la profession en souffre. Il faut donner aux jeunes l’envie du métier, pour pouvoir voyager, et faire voyager. En ce sens, cela a bien marché. Les jeunes ont adoré. Évidemment, il y a certains qui sont déçus mais ils ont tout donné ; ils sont contents car ils ont eu la chance de participer à un grand moment avec des chefs de renom », assure le chef exécutif du Four Seasons, lui même étoilé au guide Michelin.

Star Chef

Thierry Drapeau et Narvin Gooja en pleine concentration

Parmi les jeunes qui ont bénéficié de frottement avec les venus de France, d’Australie et du Vietnam, Narvin Gooja premier gagnant du Star Chef Showdown, aux côtés du chef Thierry Drapeau, deux macarons pour son restaurant Le Logis de la Chabotterie en Vendée. Narvin se rendra du reste là-bas pour y faire un stage, réalisant par là même son rêve de visiter la France qui reste pour lui, le pays de la gastronomie. Ancien élève de la Constance Academy, il a fait son stage au Four Seasons où ses prédispositions l’ont fait remarquer et intégrer l’équipe. Moins de deux ans après son arrivée, il voit déjà s’ouvrir d’autres horizons. Pourtant, au soir du concours, il avait cette appréhension et cette inquiétude d’avant match. « Nous n’avions pas de menu, pas de recettes et nous avons découvert les produits sur scène. J’ai cependant pu rester calme ». Une attitude saluée par Thierry Drapeau qui fait remarquer que le jeune chef a bien suivi ses conseils. « L’idée était de ne pas faire trop compliqué mais de chercher dans la gourmandise. 45 minutes pour faire 10 assiettes, ça passe très vite. On a privilégié le goût. »

Pourtant, au dernier moment, ils ont eu un petit problème. « Nous étions les derniers à présenter notre assiette et le plat était devenu froid ; le chef m’a demandé de le refaire et finalement, ça a payé », raconte Narvin pour qui « la cuisine est un art ». « J’ai choisi ce métier parce que j’aime cuire, j’aime découvrir de nouveaux goûts et de nouvelles cultures ».

Star Chef

Le jury composé de Brian Leung, Patrick Vitry, Rocco Evola et Thierry St Mart a eu fort à faire

Il sera sans nul doute bien servi chez Thierry Drapeau pour qui Star Chef a été « un moment de partage intéressant pour les jeunes qui savent désormais ce qu’ils peuvent devenir à l’avenir. Bravo encore aux organisateurs et à Nicolas Vienne en particulier qui nous donne rendez-vous cette année même au mois de novembre pour Star Chef Golf and Gastronomie. »

Laisser un commentaire