Exposition Hervé Masson à l'ICAIO - Au coeur du processus créatif de l’artiste

Exposition Hervé Masson à l'ICAIO - Au coeur du processus créatif de l’artiste

Le deuxième temps fort du Centenaire Hervé Masson s’est ouvert le 25 avril dernier à la galerie ICAIO à Port-Louis, et durera jusqu’au 26 juillet 2019. « Hervé Masson, l’art du trait, la puissance de la couleur » est une exposition majeure et inédite d’oeuvres graphiques, conçue par la commissaire Barbara Luc qui nous permet de comprendre le processus créatif de l’artiste.

Hervé Masson, artiste-peintre, écrivain et homme politique, reste l’un des artistes et intellectuels mauriciens les plus marquants de la deuxième moitié du XXe siècle. En 2005, une rétrospective lui avait été consacrée au MGI donnant à voir, pour la première fois, l’envergure de son oeuvre. Le Centenaire Hervé-Masson est organisé par Brigitte Masson, la fille de l’artiste, à travers la plateforme « Je dis mon île ». Le coup d’envoi de cet événement a eu lieu en février 2019 avec l’exposition de dessins Histoire des Esclaves et des Coolies à l’île Maurice à l’Institut français de Maurice.

Exposition Hervé Masson à l'ICAIO - Au coeur du processus créatif de l’artiste

Barbara Luc nous permet, à travers cette exposition, de mieux comprendre le processus de création de l’artiste ainsi que son rapport à la couleur. « Hervé Masson, l’art du trait, la puissance de la couleur » est construite autour de cinq thèmes - les courses de chevaux, les paysages, les illustrations de textes, les androgynes et les femmes - véritables fenêtres sur le processus de création et les choix esthétiques de l’artiste. « Le papier, si souvent déconsidéré à tort, permet à l’artiste une liberté d’exécution, d’expression et de recherches. S’il se consacre majoritairement à la peinture à l’huile sur toile, il continue toujours de travailler en parallèle sur papier. Gouache, encre, crayon, mine de plomb, lithographie, gravure, feutre, plume… Induisent des techniques différentes qu’il maîtrise et qui attestent de sa quête perpétuelle de nouveauté. Les temps de séchage plus courts qu’avec l’huile sur toile et les effets instantanés conviennent très bien à Hervé Masson qui aime travailler avec célérité. La vivacité, la nervosité du geste, la couleur plus fine et plus légère permettent d’associer la surface du papier à celle de la peinture. » Le choix de l’ICAIO pour ce deuxième volet du Centenaire Hervé Masson « s’inscrit dans notre mission de mettre en lumière l’art de l’océan Indien à Maurice », explique Salim Currimjee, directeur de la galerie. « Comme pour la rétrospective Serge Constantin que nous avons accueillie en 2017, il nous est important de rendre hommage àla versatilité de ce grand artiste qu’est Hervé Masson. Exposer cette facette peu connue de son travail, notamment les oeuvres sur papier, nous permet de garder vivante l’histoire de l’art mauricien. Maurice ne possédant pas de musée de l’art, ce sont des expositions comme celle-ci qui permettent aux jeunes et aux étudiants de notre île de comprendre l’envergure du travail de nos artistes, ainsi que leur importance dans la création d’un art distinctement mauricien. »

Le programme du Centenaire Hervé-Masson comprendra une troisième exposition thématique consacrée aux huiles de l’artiste du 26 septembre au 12 octobre au Plaza, à Rose-Hill, ainsi que le lancement d’un livre illustré d’Evan Sohun.

Travel-Iles Abonnement Digital !

Laisser un commentaire