Pierre-Louis Paillusseau, le théâtre chevillé au corps

Pierre-Louis Paillusseau, le théâtre chevillé au corps

Si vous avez assisté à la pièce L’Amour toujours jouée au Caudan Arts Centre au mois d’avril, vous avez probablement adoré cette déclinaison de situations affectives habilement mises en scène. Derrière ce montage assez peu conventionnel, on retrouve Pierre-Louis Paillusseau qui était également sur scène aux côtés de Vinaya Sungkur et Benjamin Gilot. Ce jeune metteur en scène cache aussi d’autres talents.

Pierre-Louis Paillusseau s’est intéressé très tôt à la scène qu’il découvre dans le milieu hôtelier où travaillent ses parents. À l’âge de huit ans, il fait ses débuts comme danseur à Marrakech. L’année suivante, la famille pose ses valises à Maurice. L’intérêt du jeune Pierre-Louis pour les arts dramatiques ne diminue pas. Après son bac, il s’envole pour Paris et passe quatre années au Cours Florent et deux à l’école d’arts dramatique Louis Herner. Sans délaisser la danse, Pierre-Louis est maintenant aussi comédien, metteur en scène et DJ à ses heures perdues.

Nous aidons les personnes à prendre conscience de ce qu’elles sont physiquement et recréons des scènes de la vie quotidienne comme prendre le bus, partager une information avec quelqu’un. Cela les aide à mieux s’intégrer dans la vie.

À son retour à Maurice début 2018, il met son art au service d’ONG et d’écoles spécialisées. Après avoir travaillé pour Open Mind, il s’engage auprès de La Courte échelle et l’Odyssée du savoir. Il intervient devant un public souffrant de troubles psychologiques à qui il apporte son soutien à travers le théâtre. « C’est de l’art thérapeutique ou ‘‘théatrapie’’, comme je préfère l’appeler, n’étant pas thérapeute. Cela se fait sous forme d’exercices. Je suis entouré de psychologues et d’éducateurs. On monte des modules pour accompagner les personnes avec des troubles avec trois thématiques : écouter, percuter et accepter. Nous aidons les personnes à prendre conscience de ce qu’elles sont physiquement et recréons des scènes de la vie quotidienne comme prendre le bus, partager une information avec quelqu’un. Cela les aide à mieux s’intégrer dans la vie ».

Pierre-Louis Paillusseau a ensuite monté PLP Académie, une école de théâtre qui donne des cours d’art dramatique, classique, contemporain et improvisation. Il s’est ensuite lancé dans la création et la production de théâtre et L’Amour toujours est sa toute première production à Maurice. Cette passion viscérale pour le théâtre, il l’explique par le fait que cela lui permet de « vivre plusieurs vies, d’incarner d’autres personnages ». « Cela apporte une ouverture d’esprit qui permet de se sentir à la place de ces personnes et d’avoir du recul. Il n’y a pas de jugement et cela fait grandir ». Pierre-Louis nous donne rendez-vous pour le mois de juin au Caudan Arts Centre pour le spectacle Lapin Blanc, Lapin Rouge. Il va lancer cette pièce où l’acteur découvrira le texte en direct sur la scène. D’autres comédiens feront le même exercice par la suite.

Travel-Iles Abonnement Digital !

Laisser un commentaire