Le Preskil Island Resort affirme sa démarche écoresponsable

Le Preskil Island Resort affirme sa démarche écoresponsable

Pour marquer son ancrage dans l’environnement et affirmer sa démarche écoresponsable, Le Preskil Island Resort, qui a rouvert le 15 mai dernier, a lancé une vaste opération de plantation d’arbres endémiques dans les jardins et de palétuviers dans le lagon des deux côtés de l’entrée de l’hôtel.Le 23 avril dernier, en marge de la Journée de la Terre,des employés de l’hôtel ont lancé une opération symbolique de plantation de palétuviers pour recréer des mangroves. « Une équipe de 50 personnes du Preskil Island Resort, principalement les chefs de départements et d’autres membres du staff, a mis en terre 350 plants pour lancer ce projet. 1 650 autres seront plantés par ESP Landscapers qui est en charge des travaux paysagers de l’hôtel. La mangrove est essentielle pour la protection de la zone côtière et pour la propagation de la faune aquatique », déclare Guillaume Lefébure, Head of Marketing & Communication du groupe Southern Cross.

Cette opération s’insère dans le cadre d’un projet plus vaste en cours et qui devrait voir la mise en terre de 29 000 plantes dont 75 % d’espèces endémiques afin de recréer ce qu’il y avait sur les zones côtières de Maurice et particulièrement dans la région, explique Jean François Pellegrin de ESP Landscapers. « Le Preskil Island Resort est situé dans une région où la faune et la flore endémiques de l’île sont encore très présentes avec l’île aux Aigrettes, le parc marin de Blue Bay et la zone humide située de l’autre côté », rappelle-t-il. Parmi les espèces endémiques on trouve le benjoin, le bois bœuf, trois variétés de sciadia (baume de l’île Plate), un vétiver, des palmiers dont le latanier bleu, le palmiste blanc qui est utilisé en cuisine, les veloutiers gris et vert, les hypogènes, le bois puant et le bois fangame. Si on trouve également 25 % de plantes exotiques, c’est « parce que nos visiteurs veulent aussi voir une nature pleine de couleurs et variée qui relève justement de l’exotisme lié au voyage », justifie Jean François Pellegrin. Sa compagnie qui travaille sous la supervision de Monneeram Landscaping, consultant du projet paysagiste, a aussi restauré la plage qui borde l’hôtel et qui avait subi les aléas du temps et du climat.

Le Preskil Island Resort qui a rouvert après de longs mois de travaux de rénovation, offre aujourd’hui un cadre exceptionnel face au plus grand lagon de l’île et sous l’œil bienveillant de la montagne du Lion.

Travel-Iles Abonnement Digital !

Laisser un commentaire