Manou Soobhany - De l'art de la subversion

Manou Soobhany - De l'art de la subversion

[Extrait de l'Edition 142]

Pour sa quatrième exposition à Maurice et la première en solo, Manou Soobhany, enfant de Quatre-Bornes, aujourd’hui installé en Allemagne, présente à travers une quinzaine d’œuvres, sa vision du monde mais aussi de son pays natal. Une vision de l’actualité contemporaine aussi bien qu’historique puisque Manou remonte jusqu’à la colonisation française pour réinterpréter l’histoire de Paul et Virginie.

L’exposition de Manou Soobhany reflète son cheminement et révèle aussi ses expériences passées. Il faut dire que sa passion pour le dessin date de la tendre enfance quand il dessinait un peu partout avec une craie. Il continuera au collège et décrochera le premier prix lors d’un concours de dessin au MGI devant des amateurs aguerris. Après les études secondaires, Manou commence sa carrière au ministère des Finances, mais heureusement, dédaignant une carrière prometteuse dans la fonction publique, il s’envole pour l’École des Beaux-Arts à Marseille, en France.

L’expérience française de deux ans s’avérant peu enrichissante, c’est à Londres chez Goldsmith qu’il trouve enfin ce qu’il cherche. Il ira ensuite à Dusseldorf où il découvre une académie immense. Séduit, il déposera ses valises définitivement dans cette ville, « où on retrouve les meilleurs professeurs au monde, ceux que l’on rencontre généralement dans les magazines ». Il passera six ans à l’académie et y décrochera son Master.

C’est à cette époque, il y a quelque 25 ans de cela, que Manou Soobhany décide de revenir à Maurice pour une résidence et une première exposition avec des camarades de l’académie. Une deuxième exposition sera organisée cinq ans après, mais « la collaboration avec le ministère de la Culture et des Arts sera catastrophique en raison de l’obstruction de l’officier en charge qui va nous proposer un bâtiment sans toit à Pointe Jérôme pour tenir cette résidence ». Celle-ci se fera finalement dans un autre lieu. Le troisième projet bénéficiera d’un autre traitement et se tiendra dans la prison de Port-Louis, réhabilitée pour l’occasion. [...]

Lisez la suite de cet article et découvrez l'intégralité de l'Edition 142 en vous abonnant gratuitement sur mag.travel-iles.com

Travel-Iles - Abonnement Digital

Laisser un commentaire