La Vallée des Couleurs Nature Park - Émerveillement et frissons garantis

La Vallée des Couleurs Nature Park - Émerveillement et frissons garantis

[Extrait de l'édition 143]

Niché au cœur d’une végétation luxuriante entre montagne et mer sur plus de 450 hectares de terres, la Vallée des Couleurs Nature Park est un lieu unique à Maurice. Avec une faune et une flore endémiques, une terre exceptionnelle d’une vingtaine de couleurs différentes répertoriées, des paysages hors du commun et de nombreuses activités, ce parc, sis à Chamouny dans le Sud sauvage de l’île, vaut grandement le détour pour les amateurs de nature et de sensations fortes.

La route qui mène à La Vallée des Couleurs Nature Park en elle-même est époustouflante. Avec des virages en lacet, elle descend vers la mer de la montagne jusqu’à arriver à une vallée verdoyante avec une splendide vue panoramique sur la côte sud. C’est là qu’on retrouve une attraction célèbre et unique dans l’île, la terre des 23 couleurs, qui fascine autant les touristes que les locaux. Ocre, rouge, jaune, brun, gris, vert, violet, ces dunes de terres multicolores sont un spectacle à ne pas manquer au milieu de la verdure avec le bleu de l’océan Indien un peu plus loin.

Cette surface rocheuse vieille de plusieurs millénaires est le résultat d’une réaction chimique entre le magma et l’atmosphère extérieure, suite à l’une des éruptions du Bassin Blanc des milliers d’années de cela. Comme la Vallée des Couleurs est située pratiquement au pied du volcan, les cendres volcaniques s’y sont retrouvées. Au fil des années, cette boue volcanique, composée de fer, d’aluminium, de manganèse, calcium, magnésium, sodium, zinc et cuivre, a été exposée aux éléments, au climat chaud et humide et à la décomposition du sol, créant u phénomène naturel unique. Les passionnés de géologie pourront assouvir leur curiosité au musée du parc, à l’entrée, où sont exposées les terres de 23 couleurs avec une description de ces couleurs et leurs compositions chimiques.

Autour de cette incroyable merveille de la nature, un parc d’attractions a été aménagé afin d’apprécier et découvrir la nature endémique de la région tout en essayant des activités amusantes et à sensations fortes. D’ailleurs, le parc possède la tyrolienne et le pont suspendu les plus longs de l’océan Indien avec 1,5 km et 350 mètres respectivement, assurant des frissons aux plus audacieux et leur permettant de voir le parc et ses environs sous différents angles. D’autres parcours de tyroliennes permettent aussi de découvrir les superbes attractions naturelles de La Vallée des Couleurs Nature Park comme celui qui mène directement vers la Cascade Chamouzé.

La Vallée des Couleurs Nature Park - Émerveillement et frissons garantis

On peut également explorer le parc en quad ou en buggy pour une bonne poussée d’adrénaline ou alors à pied ou en jeep conduite par un guide. Vous y découvrirez une faune et une flore surprenantes avec divers arbres endémiques comme par exemple bois d’ébène, le bois de Natte, le takamaka et d’autres plants rares indigènes. Les quatre superbes cascades du domaine plairont sans doute à ceux qui sont à la recherche de paix et de tranquillité en pleine nature, qui voudraient juste se détendre en écoutant le bruissement de l’eau ou même piquer une tête pour se rafraîchir. Au détour d’un sentier, vous tomberez certainement nez à nez avec un troupeau de cerfs broutant paisiblement dans l’une des mangeoires placées à travers le parc qui abrite de nombreux animaux, notamment des oiseaux comme le pigeon des Mares, le paille en queue et la grosse cateau verte, mais aussi des poissons ainsi que des paons, tortues et animaux de ferme dans des enclos. Parmi les activités, il y a aussi la luge de montagne qui permet de descendre une piste de 700 mètres, pour quelques minutes de fun qui plairont aussi bien aux enfants qu’aux plus grands. Les tout petits ont aussi un grand jardin aménagé rien que pour eux avec des jeux, juste à côté d’un parcours de minigolf. Un tunnel géologique permet, quant à lui, d’en apprendre un peu plussur le processus d’oxydation et les différents minéraux qu’on retrouve dans la terre.

La Vallée des Couleurs Nature Park dispose également d’une offre culinaire très intéressante avec trois restaurants. Ouverts pour le déjeuner, ils peuvent également être privatisés pour des événements en soirée. Que ce soit pour des cocktails, mariages ou des fêtes de bureau, il n’y a pas mieux pour se sentir dépaysé. Le restaurant principal « Bigarade » est spécialisé dans la cuisine indienne et propose aussi quelques délicieux plats mauriciens à la carte. Il peut accueillir quelque 500 convives lors d’événements. Un peu plus haut, le restaurant « Citronnelle » a une capacité d’accueil de 200 personnes. Spécialisé en gibier et en cuisine continentale, il est idéal pour accueillir des groupes. Le dernier-né des trois restaurants, « Le Chamouzé », ouvert il y a quelques mois, se trouve juste devant la Cascade Chamouzé offrant une vue exceptionnelle pendant le repas. Le restaurant tout en bois a été construit en harmonie avec la flore et se fond parfaitement dans le site, avec un superbe mobilier fabriqué à partir de troncs d’arbre. Au menu, sandwiches, paninis, salades, pancakes et pâtisseries ainsi que des jus frais préparés avec des fruits de la vallée. Une réelle découverte qui plaira certainement aux convives lors de vos réceptions !

La Vallée des Couleurs Nature Park - Émerveillement et frissons garantis

L’évolution de La Vallée des Couleurs Nature Park

C’est en 1993 qu’Asiff Polin, le CEO de La Vallée des Couleurs Nature Park, décide de faire l’acquisition d’un vaste terrain de 450 hectares à Chamouny, convaincu par la magnifique vallée qui s’étend à perte de vue et le panorama qu’il offre sur la mer. À l’époque, le terrain était couvert d’une végétation luxuriante avec des plantes endémiques rares ainsi que des plantations de canne à sucre et de thé. C’est d’ailleurs vers l’agriculture que voulait se tourner Asiff Polin au départ.

C’était sans compter la trouvaille qu’il fit en 1998 lors des travaux de terrassement : des dunes de terres de plusieurs couleurs, une découverte inespérée qui bouleversa tous ses plans. En effet, à l’époque, plus de 23 couleurs différentes sont identifiées et analysées par des scientifiques. Ces dunes multicolores deviennent alors la signature du site et le nom de « La Vallée des 23 Couleurs » s’impose pour devenir tout simplement « La Vallée des Couleurs » récemment.

Au début, le parc mise surtout sur le phénomène naturel hors du commun et ce n’est qu’en 2008 que les premières tyroliennes sont installées. Peu à peu, de nouvelles attractions et activités viennent s’ajouter au parc améliorant l’expérience des visiteurs jusqu’à devenir ce qu’il est aujourd’hui : un haut lieu touristique. Le parc emploie plus de 150 personnes qui viennent pour la plupart des villages avoisinants, dans un effort de contribuer au bien-être général de la communauté. Ces derniers sont formés afin d’offrir aux visiteurs une expérience unique et mémorable, en toute sécurité. Asiff Polin a jugé nécessaire d’aménager un musée et un tunnel géologiques à des fins pédagogiques afin que les visiteurs comprennent mieux comment ce site d’exception a été créé par la nature. De plus, des camps de vacances sont organisés pour les écoliers afin qu’ils en apprennent plus en matière de conservation et de préservation de l’environnement. M. Polin espère faire de ce lieu une destination touristique écotouristique unique qui attirera de plus en plus de visiteurs, étrangers et locaux.

T : (+230) 5471 8666
W: www.lvdc.mu

Travel-Iles Magazine by Cote Nord Edition 143

1 comment

Laisser un commentaire