Zanzibar : Au bout des rêves - Travel-Iles

Zanzibar : Au bout des rêves

[Extrait de l'Edition 144]

Zanzi, Zanzi, Zanzibar … Prononcer son nom fait déjà rêver. Cela sonne comme «abracadabra», une formule magique qui ouvre les portes de l’imaginaire sur une destination de tous temps fascinante. Une véritable invitation au voyage. Souvent envisagée comme un break de deux ou trois jours, après un safari en Tanzanie, essentiellement pour ses plages paradisiaques, « l’île aux épices » mérite pourtant bien plus qu’un simple séjour balnéaire.

Le nom de Zanzibar est souvent associé à l’île principale, la plus visitée, qui porte le nom d’Unguja. En réalité, Zanzibar est un archipel de l’océan indien, au large des côtes tanzaniennes, composé de trois îles principales (Unguja, Mafia et Pemba) et de plusieurs petites îles satellites. Zanzibar, la ville la plus importante de l’archipel, sur Unguja, désigne communément l’île elle-même.

Son histoire riche et complexe, sa culture métissée, l’atmosphère unique qui y règne, le calme et la beauté des lieux qui prédominent, les cinquante nuances de bleus qui éblouissent les voyageurs en quête de paysages paradisiaques, laissent des souvenirs enchanteurs à ceux qui ont la chance de fouler son sol. Autant qu’elle a fait rêver de nombreux écrivains et poètes qui n’ont jamais pu s’y rendre.

« Zanzibar… Je n’aurai plus jamais loisir de m’y rendre. Zanzibar, paradis dans l’océan Indien, embaumé de clous de girofle », regrette Joseph Kessel lorsqu’il écrit Le Lion (1958). Arthur Rimbaud mentionne déjà dans sa correspondance, bien auparavant, le désir de découvrir ce petit morceau de terre du bout du monde, sans jamais y parvenir. «Peut-être irai-je à Zanzibar, d’où l’on peut faire de longs voyages en Afrique...», « et peutêtre ne partirai-je pas pour Zanzibar, ni pour ailleurs...», écrit-il, en 1887. Dans son roman d’aventures, Cinq semaines en ballon, publié en 1863, Jules Verne fait de Zanzibar le point de départ de l’expédition qui doit...[ Retrouvez la suite de cette article dans le magazine en ligne en vous abonnant gratuitement sur - mag. travel-iles.com ]

Texte & Photos : Sophie Rocherieux

 Travel-Iles Magazine Edition 144 - Abonnement digitale

Laisser un commentaire