Les Théâtrales : Quand les planches parisiennes s'installent à Maurice

Les Théâtrales : Quand les planches parisiennes s'installent à Maurice

[Extrait de l'Edition Spéciale 2019]

Malgré les grandes rénovations prévues dans les théâtres mauriciens que sont le Plaza et le Théâtre de Port-Louis, l’activité culturelle n’est pas pour autant morte et, grâce à l’ouverture du tout nouveau Caudan Arts Centre dans la capitale, Mauriciens et visiteurs peuvent avoir accès à des spectacles de haute facture à l’instar des Théâtrales 2019 qui ont permis à des stars parisiennes comme Gérard Jugnot, Pierre Arditi, Michel Leeb et Isabelle Mergault de jouer sur le sol mauricien.

Les Théâtrales sont une initiative de Pascal Legros qui dirige quatre théâtres à Paris où se jouent des pièces à grand succès avec des comédiens connus. Les meilleures pièces font ensuite une tournée dans les grandes villes de province. Cette année, la tournée s’est prolongée à La Réunion et à Maurice, comme il y a deux ans. Si le festival se tient en une semaine, il demande une année de préparation, assure Maria Martin, directrice déléguée du groupe. « Je suis venue pour l’ouverture du Caudan Arts Centre au mois de décembre, puis revenue au mois de mars. Si la promotion locale est assurée par Opéra Mauritius,tout le reste se fait à Paris.»

Cette année, trois pièces de théâtre parisiennes étaient à l’affiche : La Raison d’Aymé, Le Compromis et Silence on Tourne, mais aussi Les Virtuoses, spectacle étonnant, mêlant musique classique et magie. En marge de ce festival, de jeunes Mauriciens ont présenté un grand classique revisité, Antigone.

« On profite de notre venue à La Réunion pour faire le saut à Maurice, on mutualise, déclare Pascal Legros. La nouvelle salle du Caudan nous a aussi incités avec des équipements qui nous dispensent d’amener d’autres valises. On peut remercier René Leclézio d’avoir pris l’initiative de faire construire ce lieu culturel. » Le producteur explique que c’est par passion pour ce métier « qui n’est pas qu’économique » qu’il organise ce festival. « C’est aussi pour apporter le spectacle aux Réunionnais et aux Mauriciens, il faut savoir que les Réunionnais n’ont pas de théâtre non plus, ils ont une salle de danse dans laquelle on joue. »

Lisez la suite de cet article et découvrez l'intégralité de l'Edition Spéciale 2019 en vous abonnant gratuitement sur mag.travel-iles.com

Travel-Iles Abonnement Digital

Laisser un commentaire