L'univers onirique & surréaliste de Charly LesquelinL'univers onirique & surréaliste de Charly Lesquelin

L'univers onirique & surréaliste de Charly Lesquelin

Entre les îles de l’océan Indien, il y a beaucoup d’échanges et de partages, historiques, commerciaux, mais aussi culturels. Charly Lesquelin, artiste réunionnais, vient régulièrement à Maurice, où il a accroché ses toiles à la galerie Ilha do Cirne à Pointe aux Canonniers au mois de juin.

Charly Lesquelin, peintre publicitaire dans ses jeunes années, a fait sa première exposition en 1991. Il a forgé son caractère, ses techniques mais aussi l’amour des gens qui font partie intégrante de son travail comme portraitiste de rue pendant une vingtaine d’années. « Démocratiser l’art sans passer par les galeries a toujours été mon but, et mettre ainsi à la portée de tout le monde mon art. Je suis également musicien et chanteur ; la musique a donc une place très importante pendant la création mais aussi pendant les événements importants. »

Ce qui n’empêche pas Charly Lesquelin d’accepter des invitations pour exposer dans des galeries à La Réunion mais aussi en France, au Carrousel du Louvre et à La Bastille notamment, en Asie et à Maurice. « Avec cette invitation de la galerie Ilha do Cirne, l’occasion était trop belle pour parfaire mon travail de recherche sur une dimension onirique, poétique, fantastique et enfin surréaliste. Il a fallu faire un travail important dans ma tête de Réunionnais pour éviter les clichés, cartes postales, mais être dans le ressenti poétique de la Terre de mes amis îliens d’en face. J’ai besoin d’explorer tous les thèmes en les mixant parfois pour arriver à assumer entièrement mes mondes intérieurs. »

Dualité nature/urbanisme

Dans le travail de l’artiste on retrouve la dualité nature/ urbanisme où il puise des images fortes sans être dans la copie du réel, où l’homme se retrouve souvent en position centrale entre ces deux entités...

Lisez la suite de cette article et l'intégralité de cette édition en abonnement digital gratuit !

abonnementencliquantici

Laisser un commentaire