Maison-Morange

« La Maison Morange » : l’étonnante histoire de la musique des îles [Île de La Réunion]

Le village historique d’Hell-Bourg, à l’île de la Réunion, recèle bien des trésors. Classé parmi les plus beaux villages de France, Hell-Bourg abrite une adresse retraçant un pan du patrimoine musical de l’île et de celui de l’océan Indien. La Maison Morange, musée des musiques & instruments de l’océan Indien, qui a ouvert ses portes en novembre dernier, renferme d’étonnantes découvertes.

Après une immersion dans l’antre du musicien mauricien, Marclaine Antoine, Côte Nord vous emmène cette fois à l’île de la Réunion pour une magnifique trouvaille née d’une passion commune de deux collectionneurs, Robert Fontlup et François Ménard. La Maison Morange, musée des musiques & instruments de l’océan Indien, vous fera oublier, le temps d’une visite, que vous êtes entouré d’un paysage grandiose formé par le cirque de Salazie et d’une végétation luxuriante. Ce musée pas comme les autres vous accueille dans un espace d’exposition de 450 m2, présentant les instruments, les musiques et les cultures traditionnelles des peuples fondateurs de la Réunion. C’est une riche collection de plus de 1 500 instruments de musique, pièces anciennes ou de facture soignée qui vous attendent. Visuel et ludique, ce parcours musical entraine les visiteurs à la rencontre d’instruments populaires, précieux et insolites. On compte parmi les chefs-d’œuvre une tampura indienne du 18e siècle, une vièle morin khur de Mongolie, une valiha de Madagascar offerte au général Galliéni, des tambours africains remarquables… Photographies, films et enregistrements réalisés sur le terrain, contribuent à doter le musée d’une scénographie moderne, interactive et ludique. D’ailleurs, la collection de la Maison Morange est considérée comme une des trois collections majeures conservées dans un musée français.

L’entrée dans ce monde musical et instrumental se fait d’abord par une présentation des musiques des peuples - d’origine européenne, indonésienne, africaine, indienne, chinoise, malgache - qui ont constitué les sociétés de La Réunion et des autres îles de l’océan Indien. L’espace organologique ouvre, lui, les portes de quatre grandes familles d’instruments : les cordophones, les aérophones, les membranophones, et les idiophones. Toutes, sont magnifiquement illustrées à l’aide des instruments.

Les autres salles sont aussi fascinantes. Elles présentent un panorama ethnographique et musical des cultures africaine, indienne, chinoise, malgache, des « cultures mères » des îles de l’océan Indien. C’est au gré des ambiances sonores et des vidéos originales que la visite se poursuit.

Cette richesse instrumentale est l’acquisition réalisée par les membres de l’association Saranghi pendant quarante ans. Les différents voyages, prospections sur le terrain, le contact des musiciens des pays visités ont mené à des trésors qui sont aujourd’hui visibles dans ce musée. La visite du cirque de Salazie resterait incomplète sans un arrêt dans ce musée.

  • Contact :(+262) 262 46 72 23
  • Jours et heures d’ouverture : du mardi au dimanche de 10 heures à 18 heures (fermé le lundi).

Laisser un commentaire