ceremonie_du_the

Rite millénaire - La cérémonie du thé : tout un art !

Avec plus de 700 milliards de tasses consommées par an dans le monde, le thé est un art de vivre, un rite qui a son histoire et sa légende. Nous avons pu assister à une des rares cérémonies de thé au Centre Culturel Chinois. Fei Fei, qui perpétue cette tradition depuis plus de 10 ans, nous y a initiés.

Assister à une cérémonie de thé nécessite qu’on se plonge au cœur des traditions en s’habillant de vêtements traditionnels. Fei Fei ne déroge pas à cette règle d’or. Ses élèves sont quant à eux, dotés d’une écharpe rouge. En quelques secondes, nous sommes transportés en Chine où le thé est une tradition culturelle ancestrale,dans un pays pourtant, où l’eau courante n’est guère potable. Boire le thé est un art, car sa préparation et sa dégustation se sont codifiées à l’extrême lors des cérémonies. Pour les adeptes du zen, la voie du thé a une dimension spirituelle. L’harmonie, la pureté et la paix sont ici des vertus cardinales. C’est avec une musique douce jouée en sourdine que les élèves se préparent à ce rituel tout aussi fascinant que symbolique.

Fei Fei donne le ton : aujourd’hui ils serviront un thé rouge. Partageant cet art depuis 10 ans, elle explique que chacune des infusions possède sa propre vaisselle parce qu’ainsi « on apprécie mieux les vertus de chaque thé. »

Une odeur d’encens envahie la salle et marque le début de la cérémonie. Chaque élève est posté devant son plan de travail. Les gestes sont précis et requièrent de la patience. Certains manient avec dextérité les différents ustensiles tandis que d’autres tâtonnent. En les observant, on comprend que chacun des mouvements se doit d’être gracieux, réglé comme une horloge. Une fois les encens allumés, Fei Fei verse de l’eau frémissante dans la tasse (gong dao bei) pour la rincer. Puis elle la remplie à un tiers. Après avoir montré la poudre de thé, elle la verse dans la tasse pour ensuite la laisser infuser pendant une trentaine de secondes. Pendant ce temps, elle rince le wen xiang bei, une tasse de forme cylindrique ainsi qu’un petit bol ; le xiao bei. Une pincette en bambou est utilisée pour les manier.

Aussitôt l’infusion prête, elle est versée dans le wen xiang bei avant d’être recouverte avec le xiao bei. En un simple mouvement, les deux récipients sont retournés. Le thé est prêt à être servi et dégusté.

Laisser un commentaire