curcuma

Le curcuma, l’épice aux nombreux bienfaits

Communément appelé « safran » à Maurice et à La Réunion, le curcuma n’est pas uniquement l’ingrédient principal du curry. En effet, cette racine a de nombreuses vertus et peut aussi bien être utilisé en cuisine qu’en médecine. Elle a également beaucoup d’importance dans la religion hindoue. Si on en trouve sous forme de poudre dans tous les supermarchés, le curcuma frais, lui, se vend au marché. De la même famille que le gingembre, les deux racines se ressemblent à s’y méprendre.

Le curcuma colore d’un jaune vif et épice de nombreux plats notamment dans la cuisine indienne, réunionnaise, cambodgienne, iranienne et thaïe. Mais c’est aussi une épice aux multiples vertus aussi bien préventives que curatives qui est utilisée dans la médecine ayurvédique indienne depuis des millénaires. D’ailleurs, de nombreux maitres yogis conseillent de boire le lait d’or - une boisson utilisée pour soigner de nombreux maux, à base de lait végétal, de curcuma et de poivre noir. En effet, lorsqu’on le consomme, le curcuma facilite la sécrétion et l’évacuation de la bile, ce qui fait qu’il aide à la digestion. C’est aussi un très bon antioxydant qui neutralise les radicaux libres et évite aux cellules de vieillir prématurément. De plus, cette racine a une action anti-inflammatoire et peut donc aider ceux qui souffrent de douleurs aux articulations. Par ailleurs, les propriétés antibactériennes du curcuma en font un excellent remède naturel lorsqu’on se blesse et il est aussi un très bon cicatrisant naturel.

curcuma

Lors du mariage hindou, les invités appliquent une pâte à base de curcuma sur le visage de la mariée

Ses propriétés antibactériennes alliées à celles anti-inflammatoires et antioxydantes en font un ingrédient de base pour assainir la peau et prévenir l’acné. On peut en faire un masque avec du yaourt et du miel pour un effet bonne mine. Car en plus d’assécher les boutons, ce masque fait peu à peu disparaitre les cicatrices sans agresser la peau et lui donne un éclat naturel. Avec de l’huile d’olive, le curcuma aide aussi à purifier le cuir chevelu et le débarrasse de problèmes tels que les racines grasses, les pellicules ou encore les démangeaisons. Attention toutefois lorsque vous utilisez le curcuma frais surtout ! Il teint tout ce qui le touche en jaune : vêtements, doigts, planche à découper… Pour l’enlever, il faudra frotter avec du citron et de l’eau chaude.

Dans la religion hindoue, le curcuma est un purificateur. Lorsqu’on nettoie les statues représentant les divinités hindoues, c’est avec un mélange de curcuma et d’eau. Et à la veille des noces, et pour les Tamouls, le jour des noces, a lieu la « cérémonie du safran » où les femmes mariées des familles respectives doivent appliquer une pâte au curcuma sur la peau du couple qui se marie pour la pureté, la fertilité et un début de vie à deux sous les meilleurs auspices.

Laisser un commentaire