Iles Vanille

Iles Vanille : promotion de l’écotourisme à l’ITM 2019

[Click for English version]

C’est aujourd’hui, 12 juin, que débute la 8e édition du salon ITM (International Tourism Fair Madagascar) à Ivato. Organisé par l’Office National du Tourisme de Madagascar (ONTM) et le ministère du Tourisme, le salon est devenu un événement incontournable du calendrier des Iles Vanille. Ainsi, une délégation de l’organisation sera sur place jusqu’au 16 juin, avec des représentants des îles membres, notamment les Comores, Madagascar, Maurice, Mayotte, La Réunion et les Seychelles, pour échanger avec les professionnels du tourisme.

Cette année, le salon étant placé sous le signe de l’écotourisme, les représentants des îles mettront en avant la pratique du tourisme durable dans leur destination et commercialiseront des vacances respectueuses de l’environnement. Selon  Pascal VIROLEAU, Directeur des Iles Vanille, « la coopération initiée entre les agences de voyages et les iles vanille commence à porter des fruits. La présence d’acteurs privés à nos côtés est un signe de l’intérêt grandissant pour l’écotourisme ».


Vanilla Islands: ITM 2019 under the sign of eco-tourism

The 8th edition of the International Tourism Fair Madagascar (ITM) is starting today at Ivato. Organised by the National Tourism Board of Madagascar and the ministry of Tourism, the meeting has become a major event of the calendar of the Vanilla Islands. As such, a delegation will be present at the fair until the 16th June, with representatives of the member islands, namely Comoros, Madagascar, Mauritius, Mayotte, Réunion Island and Seychelles.

This year, the fair is under the theme of ecotourism and the island delegates will focus on the promotion of sustainable tourism is their respective destination, as well as on holiday packages respectful of the environment. According to Pascal Viroleau, Director of the Vanilla Islands organisation, “the cooperation initiated between the travel agencies and the Vanilla Islands is starting to give results. The presence of private players on our side is a sign of the increasing interest for ecotourism”.

Laisser un commentaire