Solitaire

Jeux d’antan : le solitaire

Qui se souvient du jeu du solitaire, ce fameux plateau en bois avec sa trentaine de billes colorées en pierre naturelle, fabriqué de façon artisanale à Madagascar, et qui sert au final plus de décoration que de jeu ? Chez ses grands-parents, sa tante ou même ses parents, on retrouve souvent ce jeu dans la salle de séjour avec des tailles qui varient, du modèle miniature au plateau géant…

SolitaireCe jeu traditionnel de réflexion et de logique se joue seul comme l’indique son nom. Il consiste à éliminer les pions au fur et à mesure afin qu'il n'en reste plus qu'un. Pour ce faire, on dispose 36 billes sur le plateau de jeu en bois en laissant la case du centre vide. Le joueur déplace la première bille en sautant par-dessus la deuxième, horizontalement ou verticalement, pour rejoindre une case vide. On enlève alors la deuxième bille du plateau. Il faut évidemment éviter de laisser des pions isolés qui seront ensuite inaccessibles.

Ce jeu est également un magnifique objet de décoration qui met en valeur la beauté et l'éclat des billes en pierre naturelle sur un support en bois parfois sculpté. En effet, toutes les billes sont façonnées dans divers minéraux et pierres tels que le quartz rose, l’améthyste, l’azurite, l’héliotrope, le cristal de roche... Elles sont toutes minées, coupées, broyées puis polies à la main à Madagascar, pays réputé pour sa variété unique de minéraux.

Si à Maurice, on retrouve plutôt les plateaux de Solitaire d’environ 35 cm de diamètre, sur la Grande Ile, on retrouve de plus grands modèles qui peuvent être assez impressionnants. On peut aussi en trouver en version miniature de 12 cm de diamètre qu’il faut de préférence garder hors de la portée des enfants qui pourraient être tentés de goûter à ces jolies billes colorées en les prenant pour des bonbons.

Laisser un commentaire