rotinier

L’artisan rotinier : le métier qui perpétue d’anciens savoir-faire 

rotinierSi de nos jours de nouveaux métiers font leur apparition, nombreux sont ceux qui existaient depuis bien avant notre naissance. Bruno, âgé d’une quarantaine d’années, est artisan rotinier depuis trois décennies. Habitant de Notre-Dame, ce dernier fabrique des meubles, des miroirs, des décorations tendances et épuré et redonne un coup de jeune aux vieux meubles, dans son atelier à Montagne Longue.

Le rotinier, ou vannier, est un artisan spécialisé dans la confection de meubles, d’objets décoratifs et divers faits de rotin ou d’osier. Le métier d’artisan rotinier est très peu connu de la jeune génération. Cette profession met aujourd’hui d’anciens savoir-faire au goût du jour. Durant ces dernières années, les nouvelles technologies ont eu un énorme impact sur les métiers manuels, mais Bruno a su perpétuer ce savoir-faire de nos anciens.

 

 

rotinier

L’artisan est tombé dans ce domaine depuis son plus jeune âge. Il a appris à fabriquer des meubles en rotin mais aussi à les rénover. Cela fait trente ans qu’il vit de sa passion de créer et deux mois depuis qu’il s’est mis à son propre compte dans ce village situé à quelques minutes de Pamplemousses. Le jeune homme ne recule devant rien et arrive à réaliser un meuble à partir d’une photo. Le rotin utilisé pour la réalisation de ces chefs-d’œuvre vient tout droit du Vietnam et d’Indonésie.

Le rotin est une tige jaune pâle ou marron qui est utilisée pour fabriquer des meubles. Les rotins peuvent varier de 1 à 46 mm. Les petites tiges sont mises à tremper dans l’eau froide pendant quelques minutes, voire quelques heures pour permettre leur cintrage et leur tressage. Les bâtons de rotin sont quant à eux chauffés pour donner une courbure intérieure. Et, une fois ces tiges passées entre les mains habiles de Bruno, il en ressort des objets du quotidien qui sont tout aussi fonctionnels qu’artistiques !

4 comments

Laisser un commentaire