Sign in / Join
Olivia

Olivia, petit village hors du temps

L’est de l’île est pour beaucoup la côte la plus authentique de Maurice… On y trouve de tout : de magnifiques plages mais aussi des paysages plus sauvages, des montagnes, des champs de canne à perte de vue, des villages animés et d’autres beaucoup plus paisibles. A l’instar d’Olivia, petit village de 4 000 habitants, perdu entre les montagnes et les champs de canne.

Olivia

Lorsqu’on quitte Montagne Blanche en direction de Bel Air, à hauteur de Belle Rive, un petit panneau « Scenic Route » vient annoncer la route panoramique qui suit. Bordée d’arbres et de cannes, avec la chaine de montagnes de Grand-Port en arrière-plan, elle nous mène à Olivia, petit village où l’on passe en général sans s’arrêter.

La route d'Olivia à la période des cannes en fleurPourtant, l’authenticité de ce petit village typique de l’Est est rafraichissante : des abribus aux commerces, en passant par l’église, on a l’impression que le temps s’est arrêté dans cette localité où vivaient principalement des agriculteurs et ceux qui travaillaient dans les champs de canne autrefois.

Se balader dans ce village où la vie avance lentement offre un réel dépaysement. On se croirait dans un autre pays, à mille lieux de la vie bourdonnante des autres régions de l’île. Le cimetière Trois Ilots d’Olivia est très certainement parmi ceux qui jouissent du meilleur emplacement à Maurice : en pleine nature, entouré de montagnes dans un lieu où règne le calme.

Olivia

Trois Ilots était d’ailleurs le nom du village autrefois. Mais il a été rebaptisé Olivia vers 1859, d’après l’épouse d’Arthur Blandin de Chalain, un des propriétaires de la sucrerie qui se trouvait dans le village.

Laisser un commentaire

Articles de la même région

X
- Entrez votre position -
- or -