Bénarès

Plages mythiques de l’océan Indien : Mamzel Naz, à Bénarès

S’il existe plus d’une centaine de plages à Maurice, une poignée d’entre elles sont encore très peu fréquentées étant difficiles d’accès en voiture. La plage de Bénarès, connue comme Mamzel Naz, est de celles-là. Magnifique, sauvage, mais retirée, elle vaut pourtant le détour !

Bénarès

BénarèsMamzel Naz se trouve à environ trois kilomètres du village de Bénarès, dans le Sud. Mais ici, pas de route asphaltée, ni même de route à proprement parler, mais des sentiers rocailleux, cahoteux à souhait, impraticables pour les voitures. Il n’existe que deux possibilités : y aller à pied ou en 4x4.

A travers des champs de canne, des chemins rocailleux, des plantations de bananes et une forêt de filaos, le trajet à pied sous le soleil est quand même assez long. Surtout si vous avez les bras chargés de parasol de plage, pique-nique et autre serviette ! En 4x4 toutefois, cette immersion dans le sud sauvage de Maurice est vraiment très agréable.

Très peu fréquentée, la plage de Mamzel Naz offre un spectacle grandiose. Comme il n’y a pas de récif pour atténuer la force de l’océan dans cette partie de l’île, les vagues tumultueuses s’écrasent sur les rochers noirs et le sable doré. Côté plage, la couleur vive des veloutiers verts et du gazon qui a poussé ci et là, ainsi que les grands filaos, contrastent parfaitement avec toute la scène. La baignade n’est pas conseillée car la mer peut être dangereuse à Bénarès mais on peut toutefois se rafraichir dans les petits bassins protégés par les rochers.

Bénarès

BénarèsIl n’y a pas beaucoup de plages sur l’île qui offrent une telle quiétude dans un cadre pareil. Même en week-end, elle est souvent déserte, mis à part les quelques braves pêcheurs du dimanche venus s’évader quelques heures sur les rochers bordant la plage, pour admirer la nature à l’état sauvage. Pour rentrer, quelques petits sentiers permettent de longer les falaises bordant la plage en 4x4, pour en prendre plein la vue, avant de récupérer le chemin menant aux champs de canne.

.

Le nom « Mamzel Naz » est probablement lié au fait que Sir Virgil Naz avait fait construire une résidence secondaire à Bénarès dans les années 1800, qui était l’un des plus beaux châteaux coloniaux de Maurice.

Laisser un commentaire