patate chinoise

Saveurs des îles : la patate chinoise

Elle ressemble à une pomme de terre ou plutôt à un navet, mais se mange crue et a un goût légèrement sucré… C’est bien évidemment la patate chinoise comme on l’appelle à Maurice mais qui, en fait, porte le nom étrange de « pois patate » ou encore « jicama ».

patate chinoiseCe « legume lontan » que l’on retrouve de moins en moins sur les étals des marchés ne nous vient pas de la Chine comme son nom mauricien pourrait nous faire croire, mais de l’Amérique du Sud. Ici, on la mange crue avec du sel et du piment, en « confit » à la mauricienne ou encore dans nos salades de fruits. Juteuse, croquante, rafraichissante et peu calorique, c’est l’en-cas idéal.

On peut aussi la consommer taillée en julienne dans une salade verte. La façon traditionnelle de déguster le jicama au Mexique est de le couper en fines lamelles et de l’agrémenter avec du jus de citron, de la coriandre, un peu de piment en poudre et une pincée de sel. Le jicama est tellement polyvalent qu’il peut aussi se manger cuit, dans des soupes, à la poêle ou même au four comme des pommes de terre.

patate chinoiseCe légume-racine est très populaire chez les personnes ayant adopté l’alimentation crudivore aux États-Unis et au Canada et ce n’est pas surprenant puisqu’il a de nombreuses propriétés intéressantes. Riche en fibres, il est très bon pour la digestion, il a un indice glycémique très bas, ce qui en fait un aliment idéal pour les diabétiques et, étant faible en calories, il convient donc aux personnes qui font attention à leur ligne. En plus d’être un antioxydant puissant, le jicama est aussi riche en vitamines, potassium, fer, sodium et magnésium. Il ne vous reste plus qu’à courir acheter des patates chinoises et vous laisser guider par le Net pour des recettes les unes plus intéressantes que les autres.

 

Laisser un commentaire