Constance Belle Mare Plage rhum 2

Constance Belle Mare Plage: Le rhum dans tous ses états

L’explosion du rhum de qualité sur le marché mauricien est significatif des gros efforts réalisés depuis une dizaine d'années par les producteurs. De moins en moins considéré comme un alcool de seconde zone, le rhum vieilli en fûts, le rhum XO, le rhum ambré ou encore les rhums arrangés ont désormais leur place au côté de spiritueux prestigieux tels que le whisky ou le cognac.

Rhum la na pa bon mem, to bwar mem!” Ces paroles tirées d’un séga typique rappellent le peu de considération pour le rhum ressenti encore aujourd’hui par de nombreux Mauriciens. Pour beaucoup, le rhum est l’alcool des “soulards” qui boivent sous les varangues des boutiques. Depuis sa création vers 1493 après l’introduction de la canne à sucre par Christophe Colomb sur l'île d'Hispaniola, le rhum était d’ailleurs destinée aux esclaves et aux pirates.

Cependant, le rhum peut développer de remarquables arômes selon la manière dont il est distillé, conçu et vieilli. Les meilleurs rhums antillais et Jamaïcains sont d’ailleurs reconnus de longue date pour leurs qualités exceptionnelles. Plus récents sur le marché des liquoreux de salon, d’excellents rhums mauriciens se développent depuis une dizaine d'années sous l'égide de quelques producteurs que le Constance Belle-Mare Plage a eu la belle idée de réunir cette semaine autour d’un événement entièrement dédié au rhum. Le Rhum dans tous ces États est la première d’une série de Masterclass sur le rhum proposé par Constance.

Guillaume Graffeille, chef barman de Constance, révèle les secrets d’un grand rhum aux participants de la Masterclass.

Guillaume Graffeille, chef barman de Constance, révèle les secrets d’un grand rhum aux participants de la Masterclass.

Les participants ont tout d’abord eu droit à une très belle présentation générale sur le rhum par Guillaume Graffeille, chef barman du Constance Belle Mare Plage et passionné de liqueurs de canne. Il a profité de l’occasion pour présenter la toute première édition limitée d’un rhum vieilli en fût de cognac de Constance, lancé en partenariat avec New Grove, l’un des tous premiers producteurs mauriciens.

Après ce cours très enrichissant, les principaux producteurs locaux ont eu l’occasion de présenter leurs gammes de rhums. Le moins que l’on puisse dire, c’est que le rhum de Maurice est aujourd’hui d’une remarquable diversité. Les arômes, les couleurs et les goûts sont nombreux et parfois uniques. Arômes de caramel, d'épices, de cognac, de fleurs d’orangers, rhums vieillis en fûts, distillés, alambiqués, fermentés, aromatiques, ambrés… En à peine une dizaine d'années, les producteurs locaux ont su acquérir un excellent savoir-faire et leurs produits n’ont plus rien à envier aux rhums caribéens plus connus.

D’ailleurs, les meilleures bouteilles des productions mauriciennes sont régulièrement envoyées sur des salons internationaux, où elles raflent très souvent des médailles. Les rhums de New Grove ont par exemple obtenus pas moins de 54 médailles internationales ces dernières années. Le plus intéressant est que chaque production est unique. Tandis que Labourdonnais propose une belle gamme de rhums arrangés parfumés avec du café, de l’orange ou des épices, la Rhumerie de Chamarel a, quant à elle, investi dans des fûts de chêne français neufs, un gros investissement qui lui permet de démarquer ses productions des autres.

Le Pink Pigeon, un succulent rhum présenté dans une fort belle bouteille, est de son côté réalisé à partir d’essences de vanille, de zeste d’orange et d’extraits d'orchidée. Oxenham vient de lancer une très belle gamme de rhums de prestige aux arômes extraordinaires, le Rhum Bougainville. Cette grande diversité permet à chaque producteur local de proposer un produit quasi-unique. Aujourd’hui réunis au sein de la Rum Producers Association, les faiseurs de rhum mauriciens en ont conscience et comptent bien user de leurs atouts pour faire briller leurs produits au niveau international.

Ajoutons à cela les initiatives telles que celles du Constance Belle Mare Plage, et nous pouvons d’ores et déjà parier sur l’avenir resplendissant du rhum Made in Mauritius.

Laisser un commentaire