Frederica Domaine de Bel Ombre 5

Domaine de Bel-Ombre: Sur les sentiers de Frédérica

 

La réserve naturelle de Frédérica, située au Domaine de Bel-Ombre au sud de l'île Maurice, est un sanctuaire pour bon nombre d'espèces endémiques grâce à un remarquable travail de conservation. Plusieurs moyens sont mis à disposition pour visiter la réserve: quad, buggy ou marche à pied.

La réserve naturelle de Frédérica compte 1 500 hectares de forêts, de collines verdoyantes, de rivières ondoyantes et de sentiers qui offrent plusieurs stupéfiants points de vue sur la côte sud de l’île Maurice. Faisant partie du domaine de Bel-Ombre, la réserve reçoit quotidiennement des visiteurs qui repartent forcément émerveillés…

Frederica Bel Ombre

La beauté naturelle de la réserve est en effet à couper le souffle. Chaque petit coin de verdure, chaque sentier, chaque cours d’eau dégage une aura onirique et mystérieuse. Sans compter les éventuelles rencontres avec les animaux sauvages tels que les cerfs de Java, cochons “marron” (sangliers), singes, lièvres, faisans ou perdrix. Frédérica est également une réserve de chasse très prisées. La viande du gibier abattu est écoulée dans une boucherie spécialisée située sur le domaine, mais est également servie dans les restaurants d’Heritage Resorts situés à proximité, tels que le magnifique Château de Bel-Ombre.

Outre le gibier, Frédérica abrite aussi diverses plantes et animaux endémiques, dont certains sont très rares. Les responsables de la réserve travaillent en étroite collaboration avec la Mauritian Wildlife Foundation (MWF) pour assurer la pérennité de toutes ces espèces. Certains chanceux pourront par exemple croiser la splendide crécerelle de Maurice, seul oiseau de proie de l’île. “Il ne restait que quatre individus il y a quelques années, mais aujourd’hui il y en a environ 500 grâce au travail de conservation de la MWF. L'espèce est toutefois toujours très menacée”, explique Lovin, l’un des sympathiques guides du domaine.

Frederica Bel Ombre 2

L’autre “star” de la réserve est la grosse cateau verte, un perroquet endémique qui a failli disparaître tout comme la crécerelle. Frédérica est l’un des derniers sanctuaires pour ces espèces d’oiseaux, dont les populations sont étroitement surveillées. Plus de 300 nids artificiels ont été placés un peu partout dans la réserve pour favoriser la reproduction des cateaux et des crécerelles. Ces nids ont été pensés de manière à empêcher les singes chapardeurs d’atteindre les œufs, dont ils sont friands.

Les plantes ne sont pas en reste. On retrouve ainsi au sein de Frédérica des spécimens de bois d'ébène, ces arbres précieux qui recouvraient jadis presque toute l'île. La coupe intensive de ce bois onéreux a gravement affecté sa population. Aujourd’hui, seuls quelques sanctuaires mauriciens tels que Frédérica comptent encore quelques spécimens. Plusieurs autres espèces indigènes sont présentes dans la réserve, comme le bois de natte, le bois mapou, le bois de rat ou le vacoa. Un petit coin de la réserve est d’ailleurs dédié exclusivement aux plantes endémiques. L’endroit, clôturé, est n’est accessible au public, mais l’on peut admirer les diverses espèces de l'extérieur.

Les visiteurs peuvent arpenter les sentiers de ce paradis tropical en quad, en buggy ou à pied. La balade en quad dure deux heures. Après un rapide briefing, les novices ont droit à un petit tour de chauffe sur un circuit accidenté. La prise en main de l’engin est plutôt facile, mais nécessite un petit temps d’adaptation. Après 15 minutes de promenade dans les champs de canne environnants, on pénètre dans la réserve non sans avoir au préalable désinfecté ses chaussures et les roues du quad pour protéger la flore et la faune.

Frederica Bel Ombre 3

Le terrain étant très accidenté, la prudence est de mise sur certains passages, même si le quad s’adapte remarquablement bien à toutes les situations. Les engins sont bridés et ne dépassent guère les 30 km/h, ce qui tombe plutôt bien. En effet, nul besoin de se presser en traversant ces paysages époustouflants. Plusieurs arrêts permettent d’admirer les plantes et les animaux dans ce milieu naturel qui reste très proche de l’ile Maurice des origines. Les animaux semblent pour la plupart habitués au tapage des moteurs, et ne prêtent en général guère d’attention aux curieux.

Mais le meilleur reste à venir. Après avoir garé les quads au bord d’une charmante petite rivière, la compagnie entame une marche de quelques minutes pour rejoindre une magnifique cascade qui s'écoule dans un joli bassin. L’eau est plutôt froide, mais la baignade est rafraîchissante et le coin paradisiaque. On s’attendrait presque à voir surgir d’un bosquet Paul et Virginie main dans la main…

Qu’importe la manière dont on choisit de la visiter, la Réserve Naturelle de Frédérica est l’un des “must” touristiques de l'île. Une balade loin des plages et des cocotiers qui vaut définitivement le détour…

Frederica Bel Ombre 4

Laisser un commentaire