Selina Periampillai, chef et bloggeuse de cuisine mauricienne

Selina Periampillai, chef et bloggeuse de cuisine mauricienne

Selina Periampillai est une Anglaise née de parents mauriciens. Chef autodidacte et bloggeuse culinaire, elle fait partie des pionniers de la cuisine mauricienne en Grande-Bretagne au même titre que Shelina Permalloo que Côte Nord avait présentée dans le numéro 110. Très appréciée de chefs renommés comme Jamie Oliver ou Atul Kocchar, elle a fait parler d’elle dans The Guardian, Good Food Guide, Food Network, Good Taste Magazine entre autres publications. Côte Nord l’a rencontrée lors d’un voyage à La Réunion et elle a bien voulu donner une première entrevue à la presse mauricienne.

Comment vous êtes-vous intéressée à la cuisine ?
Je pense que j'ai toujours eu un véritable amour de la nourriture, de la cuisine et de la dégustation ! J'ai quitté mon emploi à temps plein en ville pour démarrer une entreprise de gâteaux qui à son tour m'a amené à cuisiner beaucoup avec mes parents (tous deux de l'île Maurice). C’est à ce moment que je suis tombée amoureuse de la nourriture mauricienne et réalisé qu'il n'y avait pratiquement pas de plats mauriciens frais et délicieux offerts à Londres. J'ai alors commencé mon blog de cuisine (www.tastemauritius.com and @tastemauritius on Twitter or @yummychoo on Facebook ) et Supperclub qui est une soirée durant laquelle je cuisine pour des convives chez moi en leur offrant un menu de trois ou quatre plats. Je leur offre alors une vraie expérience mauricienne!

Pourquoi un blog ?
J'avais besoin d'un moyen simple et efficace de m'exprimer à propos de la nourriture. Je pense que les gens qui étaient près de moi étaient un peu contrariés de me voir parler de nourriture sans cesse. Avoir un blog était donc un bon prétexte pour poursuivre ma connaissance en élaborant par exemple des visites de documentation dans les restaurants, manger du street-food, aller au marché et voyager. J'ai alors commencé à avoir des gens qui m’écoutaient, commentaient et suivaient mon blog et mon fil Twitter. Tout cela est devenu très interactif. Et j’avoue aimer le faire.

Qui sont les Followers de votre blog ?
Les gens qui sont intéressés par la nourriture et veulent connaître une cuisine différente, comme la gastronomie mauricienne.

Quelles sont vos relations avec les chefs britanniques ?
Depuis que j'ai un compte Twitter et un blog, cela a ouvert les possibilités de parler à d'autres chefs, blogueurs alimentaires et clients potentiels. La cuisine mauricienne n’est pas commune en Angleterre et lorsque j'ai rencontré d’autres chefs comme Jamie Oliver ou Atul Kocchar, ils m’ont soutenu pleinement dans ce que je faisais. Je tiens à informer les gens sur la cuisine fusion mauricienne et quelques-uns des grands plats que nous avons. J'espère que je vais arriver à collaborer avec des chefs à l'avenir.

Quels sont vos liens avec l'île Maurice ? La plupart de ma famille, cousins, grands-parents sont à l'île Maurice, donc quand j’y viens, c’est extraordinaire de les rencontrer tous, mais maintenant, avec les réseaux sociaux, c'est plus facile de rester en contact avec tout le monde. Ils savent tous ce que je fais sur au Royaume-Uni !Chaque fois que je viens à l'île Maurice, j’ai tendance à visiter les restaurants d’hôtels, ce qui est idéal pour découvrir la cuisine offerte en ces lieux mais je ne néglige pas l'alimentation de la rue et les restaurants locaux. J'aime passer du temps avec ma famille, à apprendre des recettes traditionnelles car elles sont comme de la poussière d'or et une partie de mon héritage et de mon éducation. J'essaie de revenir aussi souvent que je le peux !

Laisser un commentaire