Sign in / Join
China Town

China Town : Ces délices qui nous font craquer

Chaque coin de Port-Louis regorge de belles adresses pour casser la croûte, redécouvrir la richesse culinaire de notre île ou tout simplement assouvir une petite fringale. C’est dans China Town que nous nous sommes arrêtés pour goûter petits gâteaux et « cram-cram » que l’on ne retrouve que dans les petites boutiques chinoises.

China Town, est le centre névralgique de l’immigration chinoise à Maurice. Avec ses vieilles boutiques qui reprennent vie grâce à l’initiative de la New Chinatown Foundation, ses maisons de Mah-Jong, ses restaurants traditionnels, ses grossistes et ses petits commerces très chaleureux, c’est aujourd’hui un lieu incontournable à visiter dans la capitale.

China Town

On aime China Town pour ses boutiques qui vendent des gâteaux et amuse-bouches traditionnels. L’une des boutiques à voir est sans doute celle qui se trouve à la rue Royal Royale, Lam Chan Kee. C’est une des références en matière de vente de gâteaux traditionnels chinois. Gâteau du riz, « pow », gâteau la lune, gâteau la cire à l’orange, gâteau macaroni croquant et sucré composé de farine et de miel, baguette fromage, gâteau crabe, gâteau zoreil, gâteau cravate, gâteau zetoil, gâteau gingeli préparé avec de la patate douce, de la farine de riz, et de la pâte de lentilles. Un choix de saveurs illimité.

Ces cavernes d’Ali Baba font de nous des gourmands heureux. Sucrés ou salés, les trésors qu’on y trouve sont de formes et de couleurs variées. Dans la vitrine de la boutique est exposée une large variété de gâteaux qui attire touristes et locaux. « Il n’y a pas d’heure pour en manger », nous lance un habitué de la boutique. « Ces gâteaux nous accompagnent durant notre trajet en bus, lors d’un match de foot à la télé, quand on reçoit des invités », poursuit-il. On comprend bien vite que ces délices forment partie du quotidien d’un grand nombre de chinois mais pas que. Les recettes sont héritées des ancêtres venus de Chine et se transmettent de génération en génération.

China Town

Il ne faut pas non plus oublier les fameux chipek à base de farine de riz. Une fois que vous en mangez impossible de ne pas terminer le sachet. Ou encore les ‘gâteaux la lune, ronds ou rectangulaires, remplis d’une pâte de graine de sésame noire, de farine de riz et d’autres ingrédients. Cette spécialité fait partie des hakkas, existe en différentes variétés et est souvent utilisée comme offrande pour les fêtes. Notre préféré : le poutou rouge. Si vous longez la Rue Royale ou à la rue Jummah Mosque vous croiserez certainement, dans les petits couloirs, des vitrines avec une panoplie de gâteaux traditionnels chinois et parmi, le fameux poutou chinois. De couleur rose, il se compose de farine, de riz, de levure de riz rouge, de sucres, de bicarbonate de soude. Il y a aussi le Tow Sa, un gâteau feuilleté, fourré avec une pâte de lentilles noires, et cuit au four.

Laisser un commentaire

Articles de la même région

X
- Entrez votre position -
- or -