Sign in / Join
jardin Balfour

Le jardin Balfour, petit havre de paix urbain

Une nature verdoyante, de magnifiques palmiers, des petits ruisseaux, une aire de jeux pour les enfants, un enclos à tortues géantes et au loin une cascade… On a du mal à croire qu'on est en pleine ville. Pourtant, le jardin Balfour à Beau-Bassin est un petit havre de tranquillité urbain, très apprécié des gens de la région et même d’ailleurs depuis des décennies.

jardin BalfourPropriété de la municipalité de Beau-Bassin/Rose-Hill depuis 1950, le jardin, qui s’étend sur cinq arpents, accueille des centaines de visiteurs par semaine. Il a vu quelques générations d’enfants jouer entre ses murs, des familles y faisant des pique-niques et de nombreux amoureux assis sur ses bancs à l’ombre des grands arbres. 

Les heures d’ouverture ayant été étendues au début de l’année, il est accessible de 5 heures à 20 heures. Le jardin est appelé à avoir un rôle plus important dans la ville de Beau-Bassin depuis la destruction de la promenade Roland Armand, qui longeait la route Vandermeersch à Rose-Hill. Les citadins peuvent s’y rendre lorsqu’ils veulent faire de la course à pied vu qu’il est doté d’une piste de jogging ou juste pour se poser au milieu de la nature.

jardin Balfour

Durant le week-end, le jardin accueille de nombreuses familles venant déjeuner ou même célébrer des anniversaires, sur l’herbe ou dans le kiosque et pendant la semaine, on voit souvent des autobus avec des petits des écoles maternelles débarquer pour y passer la journée. Il faut dire qu’il y a de quoi les amuser, entre les grands espaces verts, le toboggan, les balançoires, le petit coin de sable, la marelle, des jeux taille humaine tels que Serpents et échelles et Ludo ou encore l’enclos des tortues géantes d’Aldabra des Seychelles. Il est commun également d’y voir des amoureux assis sur les bancs du jardin, profitant du calme des lieux, interrompu seulement par le doux ruissellement des canaux et le mélodieux chant des oiseaux.

Impossible de se balader à Balfour sans prendre la peine d’admirer la superbe vue à l’arrière du jardin municipal. Comme il est perché sur des falaises avec la Grande-Rivière-Nord-Ouest, en contrebas, il offre une vue imprenable sur des chutes d’eau et les gorges luxuriantes et plusieurs spots permettent de contempler ce beau spectacle naturel.

Mais d’où tient-il son nom ? On apprend que le jardin a sans doute été nommé après sir Andrew Balfour, un médecin écossais spécialisé dans la médecine tropicale qui rédigea un rapport sur les conditions sanitaires dans l'île dans les années 1900.

jardin Balfour

Laisser un commentaire

Articles de la même région

X
- Entrez votre position -
- or -